Le chef d’Ensemble Montréal et candidat à la mairie de Montréal, Denis Coderre, s’est engagé dimanche à appliquer les 38 recommandations sur le racisme et la discrimination systémiques de l’Office de consultation publique de Montréal (OCPM) s’il est élu.

Alice Girard-Bossé
Alice Girard-Bossé La Presse

« Notre métropole doit être exemplaire dans sa façon de représenter la diversité et de résoudre les enjeux qui la concernent, ce qu’elle n’est toujours pas, comme nous a démontré le rapport de l’OCPM », a déclaré M. Coderre.

Pour augmenter la représentativité au sein des employés de la Ville de Montréal, M. Coderre s’engage à ouvrir l’ensemble des postes vacants à l’interne et à l’externe de manière concomitante, dans le but « d’accéder à un bassin plus large de candidats potentiels et plus représentatifs de la diversité ».

« La Ville de Montréal est l’un des plus grands employeurs du Québec avec 25 000 employés. À l’heure actuelle, seulement 21 % d’entre eux appartiennent aux minorités visibles et ethnoculturelles, alors qu’ils représentent plus d’un tiers de la population montréalaise », a affirmé Gabriel Retta, candidat au poste de conseiller de la Ville dans le district de Loyola, dans l’arrondissement de Côte-des-Neiges – Notre-Dame-de-Grâce.

Le parti souhaite également mettre en place une ligne de dénonciation indépendante et anonyme, pour éviter la discrimination envers les employés de la Ville.

L’accessibilité

Le parti souhaite intégrer des critères d’accessibilité universelle à tous les programmes et nouveaux aménagements publics de la Ville de Montréal. Il souhaite également doubler les sommes dédiées au programme de déneigement destiné aux personnes à mobilité réduite pour un total de 380 000 $ par année.

« Une ville inclusive, c’est une ville au sein de laquelle on peut bénéficier des services et des infrastructures de manière égale et malheureusement ce n’est pas encore le cas », a affirmé Lise Poulin, candidate au poste de conseillère d’arrondissement dans le district du Canal à Lachine. Elle a ajouté que lors des trois derniers hivers, plusieurs personnes sont restées cloisonnées chez elles, car les trottoirs étaient mal déneigés.

Denis Coderre souhaite obliger la Société de transport de Montréal (STM) à s’assurer que les rampes d’accessibilité universelle soient fonctionnelles avant chaque départ des autobus. Il demande également la construction d’ascenseurs dans l’ensemble du réseau du métro.

Le Village

M. Coderre souhaite améliorer la propreté et la sécurité du Village gai. Il souhaite également soutenir la communauté LGBTQ2+ dans sa recherche de locaux et l’organisation d’évènements et s’engage à créer un lieu-hommage visant à prôner la diversité culturelle, sexuelle et de genre.

« Nous allons nous assurer que le Village retrouve son dynamisme et son esprit festif, mais la communauté ne se résume pas à un seul quartier. Elle doit rayonner à travers tous les arrondissements », a souligné Daniel Vaudrin, candidat au poste de conseiller de la Ville dans le district de Sainte-Marie.

Enfin, Ensemble Montréal souhaite instaurer de nouveaux commissaires, dont un à l’accessibilité universelle et un autre auprès de la communauté LGBTQ2+.