Projet Montréal promet de mettre en place un parc commémoratif en mémoire des 6000 Irlandais mort du typhus au début du XIXe siècle, près de la rue Bridge, à proximité du pont Victoria.

Coralie Laplante
Coralie Laplante La Presse

Le monument Black Rock est actuellement érigé sur un terre-plein situé entre quatre voies de la rue Bridge, un aménagement qui n’est pas sécuritaire pour les personnes qui voudraient s’y recueillir.

Le parti de Valérie Plante souhaite investir 15 millions de dollars pour effectuer le déplacement de la rue Bridge, afin de créer le parc hommage. Les travaux s’amorceront « au plus tard en 2025 », promet le parti, et s’étaleront sur deux ans.

« La communauté irlandaise participe depuis des siècles au dynamisme de Montréal. Il était temps qu’un parc commémoratif leur rendant hommage soit érigé dans le sud-ouest, un secteur de la ville où les Irlandais se sont installés en grand nombre et qu’ils ont profondément transformé au fil des générations », a affirmé par communiqué Craig Sauvé, candidat au poste de conseiller dans le secteur de Saint-Henri-Est-Petite-Bourgogne-Pointe-Saint-Charles-Griffintown Sud-Ouest.

Hydro-Québec construira également un nouveau poste électrique à proximité, dans le but d’octroyer de l’espace à la création du parc. Le Montreal Irish Park Foundation complétera l’aménagement du site.

« Je suis donc très heureuse de souligner à sa juste valeur l’immense contribution des femmes et des hommes d’origine irlandaise à l’histoire de Montréal. Et j’espère que ce nouveau lieu de commémoration permettra de mieux faire connaître ce volet de notre histoire à tous les Montréalais », a évoqué la mairesse sortante, Valérie Plante, dans un communiqué.