Le chef d’Ensemble Montréal, Denis Coderre, a annoncé que son parti a entériné sa plateforme électorale dimanche. Les détails du programme du parti seront dévoilés aux citoyens dans les prochaines semaines.

Coralie Laplante
Coralie Laplante La Presse

« Je pense que les Montréalais et Montréalaise méritent mieux présentement. Ils veulent qu’on parle des enjeux », a affirmé M. Coderre lors d’un point de presse, en disant avoir élaboré « un plan ».

Plus de 150 personnes, dont des experts économiques et faisant partie du milieu communautaire, ont été rencontrées afin d’élaborer cette plateforme, a souligné M. Coderre.

« Ça va être une plateforme vivante », a-t-il déclaré, en disant qu’elle est « basée sur une vision d’avenir ».

M. Coderre a réagi aux fusillades ayant eu lieu dans les secteurs de Parc-Extension et de Saint-Michel dans la nuit de samedi à dimanche.

« Maintenant ça tire en plein jour, ça tire partout. On a besoin de s’assurer qu’on ait une vraie politique de sécurité [publique], et ce n’est pas avec l’administration actuelle », a martelé le chef d’Ensemble Montréal.

Il a blâmé la mairesse sortante de Montréal, Valérie Plante, de prôner le définancement du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) et le désarmement des policiers.

Denis Coderre a également qualifié d’« inacceptable » la manifestation composée d’opposant aux mesures sanitaires ayant eu lieu devant une école secondaire de la métropole vendredi. Il considère que cet évènement fait partie des enjeux de sécurité publique de la Ville.