De nouveaux candidats se joignent à l’équipe Coderre dans les districts de Saint-Léonard, de Parc-Extension et de Saint-Michel à l’approche des élections municipales de novembre.

Mayssa Ferah
Mayssa Ferah La Presse

Suzanne De Larochellière, ancienne policière spécialiste du milieu criminel à la Sûreté du Québec (SQ), se présente comme conseillère d’arrondissement dans le district de Saint-Léonard-Ouest.

Dans le district de Saint-Léonard-Est, c’est Arij-Abrar El Korbi, ex-commissaire à la Commission scolaire de la Pointe-de-l’Île (CSPI), qui briguera ce poste. La trentenaire a été candidate à deux reprises au sein de Projet Montréal.

Mary Deros sera dans la course pour le district de Parc-Extension, et Josué Corvil, pour le district de Saint-Michel.

  • De gauche à droite : Guillaume Lavoie, Mourad Romdhane, Denis Coderre, Mary Deros et Josué Corvil

    PHOTO CATHERINE LEFEBVRE, COLLABORATION SPÉCIALE

    De gauche à droite : Guillaume Lavoie, Mourad Romdhane, Denis Coderre, Mary Deros et Josué Corvil

  • De gauche à droite : Dominic Perri, Angela Gentile, Arij-Abrar El Korbi, Denis Coderre, Suzanne De Larochellière et le maire de Saint-Léonard, Michel Bissonnet

    PHOTO CATHERINE LEFEBVRE, COLLABORATION SPÉCIALE

    De gauche à droite : Dominic Perri, Angela Gentile, Arij-Abrar El Korbi, Denis Coderre, Suzanne De Larochellière et le maire de Saint-Léonard, Michel Bissonnet

1/2
  •  
  •  

Le chef d’Ensemble Montréal en a fait l’annonce juste avant de partir en vacances, dimanche matin, lors d’un point de presse. « [Certains] étudient la diversité. Nous, nous sommes la diversité », a affirmé plusieurs fois le candidat.

Insécurité dans l’est de Montréal

C’est dans le secteur de Saint-Léonard que la jeune Meriem Boundaoui, 15 ans, a été tuée par balle lors d’une fusillade en février dernier. Elle n’était pas visée par les suspects, qui n’ont toujours pas été arrêtés. « On a un rôle à jouer dans le contrôle des armes à feu », a déclaré M. Coderre.

Le candidat à la mairie continue de proposer comme principale solution le port des caméras portatives par les policiers. « C’est un outil de prévention important. Projet Montréal pense au définancement et au désarmement, mais on peut financer autrement sans enlever. »

Une initiative soutenue par la nouvelle candidate Mme De Larochellière. Le projet contribue à la protection de la population et des forces de l’ordre, croit l’ex-policière qui cumule 30 ans d’expérience. « À chaque intervention policière filmée, la population se soulève facilement. C’est important de soutenir nos policiers pour qu’ils puissent faire leur travail en toute liberté. »

Au total, Ensemble Montréal a présenté 82 candidats, dont 38 femmes.