La Ville de Montréal donne un peu de lest aux contribuables montréalais affectés par la pandémie de COVID-19 : les échéances de paiement des taxes foncières seront reportées de trois mois en 2021.

Philippe Teisceira-Lessard Philippe Teisceira-Lessard
La Presse

Le président du comité exécutif de la Ville, Benoit Dorais, en a fait l’annonce mercredi matin.

Le versement prévu pour mars pourra attendre jusqu’en juin, alors que celui prévu en juin pourra attendre jusqu’en septembre, sans pénalité.

« On va donner un peu de répit à l’ensemble des contribuables », a dit M. Dorais. « C’est une décision importante que notre administration a décidé de prendre. On sait que la pandémie ne disparaitra pas comme ça, par magie. »

La décision sera officialisée par le conseil municipal.

Quelques heures plus tôt, l’opposition officielle à l’hôtel de ville avait annoncé son intention de demander un tel report de la date limite des paiements.