Le prolongement du Réseau express métropolitain (REM) vers l’est de Montréal va susciter un engouement pour le développement industriel et immobilier dans les secteurs situés le long de son tracé, mais la mairesse Valérie Plante promet d’agir pour éviter que les nouveaux quartiers qui y verront le jour soient réservés aux mieux nantis.

Isabelle Ducas Isabelle Ducas
La Presse

« J’entends les inquiétudes de certains groupes qui se demandent : est-ce qu’on va toujours pouvoir habiter dans l’Est ? Est-ce que ça va continuer à être chez nous ? La réponse, c’est oui », a assuré mercredi la mairesse de Montréal.

Selon elle, la Ville pourra agir en ce sens grâce à son règlement sur l’inclusion dans le développement immobilier, communément appelé 20-20-20, parce qu’il prévoit une exigence pour tout nouveau projet de 20 % de logements sociaux, 20 % de logements abordables et 20 % de logements familiaux.

« Ça va nous permettre, pour les développements immobiliers qui vont se faire aux abords des stations du REM, de nouveaux quartiers au complet, d’exiger qu’il y ait du logement social, du logement abordable et du logement pour les familles », a souligné Mme Plante.

« Le REM va arriver et la Ville va continuer de jouer un rôle pour planifier le développement et créer des milieux de vie où les familles vont s’établir, les entreprises vont créer de la richesse et des emplois de qualité dans des secteurs de pointe. »

Valérie Plante participait mercredi à une conférence virtuelle organisée par la Chambre de commerce de l’Est de Montréal pour souligner le deuxième anniversaire de la signature de la déclaration pour revitaliser l’est de Montréal.

« Il est primordial d’attirer des investisseurs et des entrepreneurs dans l’Est », a dit la ministre déléguée aux Transports et ministre responsable de la métropole, Chantal Rouleau, qui participait aussi à la conférence.

« Beaucoup de discussions et de projets sont déjà en cours. Le processus de décontamination de plusieurs terrains est déjà démarré. Une première tranche de 100 millions a déjà été accordée et est prête à être utilisée pour la décontamination. »