(Montréal) La Société de transport de Montréal (STM) est aux prises avec un virus informatique de type rançongiciel. Les autobus et le réseau du métro fonctionnent normalement, mais la panne majeure survenue lundi après-midi affecte le transport adapté.

Mayssa Ferah Mayssa Ferah
La Presse

« Le service de transport adapté honorera uniquement les déplacements pour des raisons médicales et n’effectuera aucune réservation ou modification de déplacements », indiquait la STM dans un communiqué mardi matin.

« La panne informatique majeure […] est la conséquence d’un virus de type rançongiciel, visant l’ensemble des applications, et ce, malgré les différents dispositifs de défense qui sont en place pour parer à ce type d’éventualité », a précisé la STM, mardi soir.

La panne informatique touchait toujours différentes plateformes de la STM, dont le site web et les lignes téléphoniques, à l’exception du transport adapté. La clientèle est invitée à utiliser les différentes applications mobiles telles que Transit et Chrono.

« Les équipes de la STM ainsi que des experts en la matière travaillent à pied d’œuvre pour rétablir la situation dans les meilleurs délais. Nous tiendrons la clientèle informée au fur et à mesure de l’évolution de la situation et la remercie de sa compréhension. »

– avec Audrey Ruel-Manseau, La Presse