Après des mois de controverse sur l’idée de débaptiser la station de métro Lionel-Groulx afin d’honorer le pianiste de jazz Oscar Peterson, Ensemble Montréal propose de plutôt donner son nom à la place des Festivals.

Philippe Teisceira-Lessard Philippe Teisceira-Lessard
La Presse

Le parti politique, qui constitue l’Opposition officielle à l’hôtel de ville de Montréal, a obtenu l’appui de la veuve de M. Peterson. L’instigateur de la pétition qui demandait la modification du nom de la station de métro Lionel-Groulx s’est aussi rallié à l’idée.

« Oscar Peterson mérite une reconnaissance qui soit à la hauteur de ses réalisations », a affirmé Lionel Perez, chef d’Ensemble Montréal, en entrevue téléphonique, en évoquant son projet de rebaptiser la grande place située au centre-ville. « On pense qu’il est temps qu’il y ait un endroit d’envergure qui soit nommé en son honneur. »

La proposition de rebaptiser la station de métro Lionel-Groulx avait entraîné une levée de boucliers ce printemps et cet été, après la diffusion d’une pétition en ce sens. Le document a recueilli plus de 25 000 signatures jusqu’à maintenant. Des nationalistes québécois ont dénoncé une tentative présumée de gommer l’histoire du Québec.

En entrevue avec La Presse mercredi, l’instigateur de la pétition a réitéré que son projet n’a « jamais été contre Lionel Groulx ». « Je voulais trouver une façon d’honorer Oscar Peterson et les Québécois noirs », a affirmé Naveed Hussain.

Ensemble Montréal mettra de l’avant son projet dans une motion qui sera présentée et débattue au conseil municipal du 19 octobre prochain.