(Montréal) La mairesse Valérie Plante a fait retirer un banc public installé tout récemment au Square Cabot, situé devant l’ancien Forum de Montréal, parce qu’il présente des caractéristiques qui éloignent les itinérants.

La Presse canadienne

Le banc de couleur bleue illustre le logo de l’arrondissement de Ville-Marie et une inscription demandant un repos de 15 minutes. Il est aussi pourvu de deux arcs qui traversent le siège et le dossier, près du centre, ce qui empêche les gens de s’allonger.

Dans un message sur les réseaux sociaux, la mairesse de Montréal explique qu’il s’agit d’un modèle de vieux bancs mis en place par la précédente administration qu’elle a abondamment condamnés. Elle ajoute qu’un tel banc n’a pas sa place dans les environs du Square Cabot parce qu’il participe à la stigmatisation des personnes en situation d’itinérance.

La mairesse Plante ajoute que Montréal a encore du chemin à faire pour développer de meilleurs réflexes sur l’installation du mobilier public pour être plus inclusif.

L’installation du banc au Square Cabot avait soulevé la colère d’une représentante d’un refuge pour femmes autochtones.