L’été s’installe mais à l’hôtel de ville de Longueuil, les tiraillements politiques se poursuivent sur des questions hivernales. L’opposition officielle et les élus indépendants ont imposé le déneigement d’un trottoir sur deux pour les neuf prochaines années.

Kathleen Lévesque Kathleen Lévesque
La Presse

C’est lors de l’assemblée du conseil municipal de mardi soir que des amendements ont été apportés à trois contrats de déneigement. Dans les secteurs résidentiels où il n’y a ni corridor scolaire ni arrêt d’autobus, les citoyens n’auront accès qu’à un seul trottoir déneigé d’un côté de la rue, comme cela se faisait jusqu’en 2013. Les trottoirs des grandes artères continueront toutefois d’être déneigés.

Pour le conseiller municipal Tommy Théberge de l’équipe de la mairesse Sylvie Parent, il s’agit d’« un retour en arrière déplorable » alors que « Longueuil est l’une des grandes villes qui fait la promotion de la mobilité active ». Selon M. Théberge, l’opposition officielle et les élus indépendants ne prennent pas en compte « les besoins des enfants qui marchent pour se rendre à l’école, les travailleurs qui utilisent le transport en commun, les personnes âgées et les personnes à mobilité réduite qui résident dans les rues locales ».

Pour l’opposition officielle, c’est un geste responsable qui permet de miser sur la qualité du déneigement. « L’objectif est de permettre aux équipes de se concentrer sur le déneigement d’au moins un trottoir sécuritaire et accessible à tous pour toutes les rues locales alors qu’actuellement les deux trottoirs sont souvent impraticables », explique-t-on par voie de communiqué. La prochaine saison hivernale sera un test, indique l’opposition, puisque les contrats comportent la possibilité d’un changement.

Par ailleurs, l’opposition officielle se dit préoccupée par l’octroi de ces trois contrats. Un seul soumissionnaire conforme dans chacun des trois secteurs visés, a présenté une offre pour mettre la main sur le contrat de déneigement (les trois contrats totalisent 95 millions). Le Bureau de l’inspectrice contractuelle de Longueuil devrait analyser le processus d’adjudication de ces contrats, croit l’équipe de Longueuil Citoyen.