La mairesse Valérie Plante vient d’annoncer la nomination de la conseillère municipale Cathy Wong qui se joint au comité exécutif à titre de responsable politique de la diversité, de l’inclusion en emploi, de la langue française, de la lutte au racisme et à la discrimination.

Kathleen Lévesque Kathleen Lévesque
La Presse

En élargissant ainsi le cercle du comité exécutif, la mairesse Plante a dit prendre en considération le rapport sur le racisme et la discrimination systémiques de l’Office de consultation publique de Montréal (OCPM) publié en début de semaine.

Dès lundi, Valérie Plante a proposé une déclaration reconnaissant le caractère systémique du racisme et de la discrimination, qui a été adoptée à l’unanimité par le conseil municipal. Elle a également annoncé la création d’un poste de commissaire à la lutte au racisme d’ici l’automne. « Le troisième élément, c’est d’avoir une personne politique dédiée qui va mettre toute son attention sur ce dossier-là et l’aspect transversal de cet enjeu », a indiqué Mme Plante lors de l’assemblée hebdomadaire du comité exécutif.

Mme Wong qui était jusque-là présidente du conseil municipal, sera responsable du suivi du rapport de l’OCPM ; elle devra s’assurer d’implanter les recommandations émises par l’OCPM. Le bureau des nouveaux arrivants sera sous sa responsabilité, tout comme la révision de la stratégie d’accès à l’emploi et du nouveau plan directeur pour l’équité, la diversité et l’inclusion dans les ressources humaines.

PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, LA PRESSE

La conseillère municipale Cathy Wong

De plus, le dossier de la langue française lui échoit. « C’est un dossier qui nous tient à coeur et qu’on avait très envie de mettre en valeur », a indiqué la mairesse Plante.

Présente à l’assemblée du comité exécutif, Cathy Wong a dit être fébrile de se joindre à l’exécutif et s’est engagée « à travailler sans relâche avec mes collègues pour que Montréal devienne une ville exemplaire en matière de diversité et d’inclusion ».

Comme employeur, Montréal devra « se doter de cibles ambitieuses » pour faire de la place aux minorités visibles. « Ensemble, on va vraiment peser sur l’accélérateur », a-t-elle affirmé.

Le dossier de la diversité montréalaise était jusqu’à maintenant entre les mains de Magda Pepeanu qui conserve la culture.

Cathy Wong a été élue en 2017 sous la bannière du parti Équipe Denis Coderre (devenu Ensemble Montréal) dans le district Peter-McGill au centre-ville. Dès son arrivée au pouvoir, Valérie Plante lui a confié la présidence du conseil municipal, ce qui a forcé Mme Wong à se retirer du caucus de l’opposition officielle afin de maintenir son impartialité. Au printemps 2019, Mme Wong a quitté officiellement le parti pour siéger comme indépendante. Six mois plus tard, elle joignait les rangs de Projet Montréal.