L’homme d’affaires Alexandre Taillefer devient le nouveau président du conseil d’administration de BIXI Montréal dans une perspective d’étendre le service au-delà de Montréal, a annoncé mercredi matin la mairesse Valérie Plante.

Kathleen Lévesque
Kathleen Lévesque La Presse

« Il nous fallait nommer quelqu’un responsable de ce grand plan en y apportant sa touche personnelle », a indiqué la mairesse avant le début de la réunion du comité exécutif. « Avec son vaste parcours, son grand intérêt pour les questions de mobilité et d’électrification, son vaste réseau et son esprit entrepreneurial, il va venir soutenir l’évolution de la mission de BIXI », a dit Mme Plante.

Alexandre Taillefer prend le relais de Marie Elaine Farley, qui vient de quitter ses fonctions. M. Taillefer est connu du grand public pour avoir participé à l’émission télévisée Dans l’oeil du dragon. M. Taillefer était à la tête de l’entreprise Téo Taxi qui a toutefois fait faillite. Il a également touché à la politique en présidant la campagne électorale du Parti libéral du Québec (PLQ) en 2018.

PHOTO MARTIN TREMBLAY, LA PRESSE

Alexandre Taillefer et la mairesse de Montréal, Valérie Plante.

Le déconfinement se poursuit

Par ailleurs, la mairesse Plante a profité de la réunion du comité exécutif pour annoncer qu’« une somme de 6 millions a été débloquée » pour aider l’ouverture des camps de jour à Montréal, sans attendre l’aide annoncée par le gouvernement du Québec. En raison de la pandémie de COVID-19, les camps de jour sont soumis à des règles plus strictes d’hygiène et de distanciation physique, ce qui implique l’embauche supplémentaire de personnes à l’animation.

La mairesse a dit souhaiter que les arrondissements qui avaient annoncé que les camps de jour n’auraient pas lieu changent d’avis.

Pour ce qui est du Jardin botanique, il rouvrira ses portes à compter de lundi prochain, le 15 juin. L’accès aux différentes installations de l’Espace pour la vie sera gratuit pour les 17 ans et moins jusqu’au 31 août prochain. « L’idée est de soutenir nos familles qui vont probablement passer plus de temps à Montréal que d’habitude. Nous allons aussi soutenir les familles plus vulnérables, en leur distribuant des billets », a indiqué la mairesse.