La mairesse de Montréal Valérie Plante annoncera lundi matin que les piétons auront bientôt plus de temps pour traverser les intersections avec feux de circulation de la métropole.

Dominique Talbot Dominique Talbot
La Presse

La Ville compte plus de 2000 intersections de ce type sur son territoire. Entre 50 et 60 millions de dollars seront consacrés à cette mesure, en ajoutant notamment des feux pour piétons avec décompte numérique. La synchronisation et la programmation de ceux déjà en service seront revues. Aux abords d’endroits particulièrement à risque, comme les garderies, les écoles et les hôpitaux, le temps alloué pour traverser la rue devrait aussi être revu à la hausse.

L’annonce intervient dans le cadre du plan d’action Vision zéro 2019-2021 annoncé en mars dernier par Valérie Plante et le responsable de l’urbanisme et du transport au comité exécutif, Éric Alan Caldwell. Cette initiative vise à éradiquer les morts et les blessés graves chez les piétons.

PHOTO EDOUARD PLANTE-FRÉCHETTE, ARCHIVES LA PRESSE

Éric Alan Caldwell, responsable de l’urbanisme et du transport au comité exécutif de la Ville de Montréal

Rappelons que depuis le début de l’année 2019, 19 personnes ont perdu la vie dans les rues de la métropole, dont deux en trois jours la semaine dernière. La Presse a d’ailleurs publié un reportage dans lequel 116 infractions avaient été recensées en une seule journée de la part d’automobilistes à un passage protégé pour piétons de l’arrondissement de Rosemont–La Petite-Patrie. 

Objectifs

Dans son plan d’action, la mairesse avait déjà annoncé qu’elle comptait travailler sur trois thématiques, dont celle de la traversée des rues. L’ajout de feux pour piétons avec décompte numérique y avait été évoqué. 

En plus de la mise en place d’un « Programme de sécurisation aux abords des écoles », l’administration municipale souhaite aborder la question des véhicules lourds ainsi que la gestion de la vitesse. 

Selon les données de la Ville, une personne est tuée ou gravement blessée dans ses rues toutes les 41 heures. Plus de 3 collisions sur 4 surviennent aux intersections et 14 piétons, en moyenne, perdent la vie chaque année.