(Montréal) La Ville de Montréal donne l’autorisation à quatre règlements d’emprunt pour un total de plus de 1,7 milliard afin de mettre à niveau les infrastructures et les équipements fixes du métro de Montréal.

La Presse canadienne

L’initiative doit aussi permettre de poursuivre le déploiement des mesures d’accessibilité universelle.

Éric Alan Caldwell, responsable de l’urbanisme, du transport au sein du comité exécutif, a précisé jeudi que ces investissements, qui s’échelonneront de 2020 à 2025, permettront d’améliorer l’expérience client, de réduire le déficit d’entretien et d’améliorer la fiabilité du service.

M. Caldwell a affirmé que le développement d’un réseau de transport collectif efficace et fiable était essentiel à un véritable virage vers la mobilité durable et pour offrir une alternative viable à l’usage de l’automobile en solo.

Pour sa part, le directeur général de la Société de transport de Montréal (STM), Luc Tremblay, a observé que la valeur de remplacement des équipements fixes du métro est évaluée à 6,6 milliards. Le remplacement des infrastructures du métro actuel est, quant à lui, évalué à 12,6 milliards.