La découverte d'un problème mécanique sur les plus récents autobus hybrides de Novabus a principalement affecté le transport collectif à Montréal, un départ sur cinq s'en trouvant annulé. Les autres villes ont toutefois rapidement remis en service la majorité de leurs véhicules après les avoir inspectés.

Mis à jour le 22 mars 2019
PIERRE-ANDRÉ NORMANDIN LA PRESSE

Ce matin, 20% des départs de la Société de transport de Montréal ont dû être annulés. Pas moins de 277 autobus étaient immobilisés. Les inspections effectuées en matinée ont déterminé que seulement huit des 285 autobus hybrides visés par l'avis étaient aptes à reprendre la route.

La STM prévoit faire entrer du personnel en temps supplémentaire durant la fin de semaine pour effectuer des réparations temporaires sur ses véhicules et ainsi en remettre le plus possible en service lundi afin d'éviter de voir son réseau paralysé.

Il n'a pas été possible de savoir pourquoi le problème avait autant affecté les autobus de la STM et si peu les autres transporteurs, dont la majorité des véhicules ont pu reprendre la route.

Rappelons que le problème touche le connecteur du système de servodirection, le système d'aide à la conduite, qui est à risque de corrosion. Par prévention, 600 véhicules produits depuis 2016 et utilisés pour le transport collectif ont aussitôt été retirés de la circulation afin d'être inspectés et réparés au besoin.

Le conseiller Marvin Rotrand a estimé que cette crise remettait en question le virage en faveur des autobus hybrides de la STM. «On se demande s'il y a d'autres problèmes avec ces véhicules», a-t-il dit. L'élu déplore le refus du transporteur de révéler en temps réel le niveau de service sur le réseau. «Obtenir de l'information, c'est comme essayer de leur arracher une dent», a dénoncé celui qui a longtemps siégé au conseil d'administration du transporteur, avant d'être dégommé.

À Laval, le transporteur a inspecté ses 83 autobus visés par l'avis et déterminé que seulement 7 devaient être retenus au garage pour réparation. Les 76 autres ont ainsi pu prendre la route. Le transport collectif n'a donc pas été perturbé sur l'île Jésus, le service normal ayant été assuré.

Situation pratiquement similaire à Longueuil. Les inspections des 66 autobus visés par l'avis ont déterminé que 59 véhicules pouvaient reprendre la route. Seulement 7 ont été immobilisés en raison de la présence de corrosion. Le RTL dit ainsi avoir assuré 95% de son service normal.

Davantage d'autobus ont été immobilisés à Québec et Gatineau, mais le service a pu être maintenu en bonne partie. Ainsi, le Réseau de transport de la Capitale assure avoir livré 96 % de son service régulier. Seulement une quarantaine de départs sur le millier planifié a été annulée. De ses 81 autobus hybrides, 28 ont dû être immobilisés.

De l'autre côté du fleuve, à Lévis, le transporteur local a indiqué que le retrait de ses six autobus hybrides n'affectait pas son service, celui-ci disposant de suffisamment de véhicules pour pallier leur absence.

Le problème a également touché la Société de transport de l'Ouatais (STO). Des 57 autobus hybrides, 34 ont pu reprendre la route hier à la suite d'une inspection. Les 23 autres ont dû subir des inspections plus poussées. Néanmoins, moins de 10% des départs ont dû être annulés en matinée et le service était de retour à la normale en après-midi.

La STO dit que l'un de ses chauffeurs a constaté le problème la semaine dernière. Alors qu'il se trouvait au volant, il a noté des anomalies dans le système de servodirection. Son autobus a alors été envoyé au garage pour subir une inspection. De la corrosion avait alors été observée sur le connecteur mis en cause par le rappel de Novabus.

Le retrait des quatre autobus à Trois-Rivières n'a pas non plus perturbé le service local. Les véhicules ont été inspectés ce matin et tous remis en service dès l'après-midi.

Enfin à Saguenay, le transporteur a inspecté ses 8 autobus et aucun ne présentait de signe de corrosion. Ils ont ainsi pu reprendre le service.

- - -

Nombre d'autobus visés / Immobilisés / Inspectés et remis en service

Société de transport de Montréal: 285/277/8

Réseau de transport de la Capitale (Québec): 81/28/53

Société de transport de Laval: 83/7/76

Réseau de transport de Longueuil: 66/7/59

Société de transport de l'Outaouais (Gatineau): 57/23/34

Société de transport du Saguenay: 8/0/8

Société de transport de Lévis: 6/6/0

Société de transport de Trois-Rivières: 4/0/4