Source ID:dc72704361dd356a9c68dbff9a4e327a; App Source:StoryBuilder

Montréal remanie sa haute direction

Hôtel de ville de Montréal... (PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, archives La Presse)

Agrandir

Hôtel de ville de Montréal

PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, archives La Presse

Nouvelle structure, nouvelles têtes. L'administration Plante vient de procéder à plusieurs nominations à la suite de la réorganisation à la Ville de Montréal.

À la suite de son arrivée à la tête de la Ville de Montréal, le directeur général Serge Lamontagne avait décidé de revoir la structure de l'administration montréalaise pour s'aligner davantage sur les priorités de la nouvelle mairesse. Le jeu de chaise musicale mène ainsi Peggy Bachman à devenir directrice générale adjointe à la qualité de vie.

Mme Bachman avait été pressentie en 2018 pour devenir directrice générale de la Ville. Titulaire d'un doctorat en administration des affaires, elle a été directrice générale de l'Union des municipalités du Québec et travaille depuis 2013 comme directrice du Bureau des relations gouvernementales et municipales de Montréal.

En prenant la tête de la Direction de la qualité de vie, elle chapeautera les services de la culture, de l'environnement, du développement économique et de l'habitation. Elle aura d'ailleurs une nouvelle responsable à l'habitation, cette direction étant devenue un service à part entière. C'est Marianne Cloutier qui en deviendra directrice. Urbaniste de formation, cette dernière travaille à la Ville de Montréal depuis 32 ans.

Autre nomination : Valérie Gagnon devient directrice de la mobilité au Service de l'urbanisme et de la mobilité. Détentrice d'une maîtrise en environnement, elle travaille à la Ville de Montréal depuis 1999. Elle a oeuvré en sécurité civile 15 ans, en plus d'être responsable de la planification des travaux et la gestion de leurs répercussions de 2012 à 2018.

Benoît Champagne sera quant à lui appelé à remplacer Valérie Gagnon à la direction de la gestion des portefeuilles au Service de l'infrastructure du réseau routier. Celui-ci travaille pour Montréal depuis 2007, où il a notamment été responsable de la gestion de la voirie.

Bruno Hallé deviendra quant à lui directeur de la station d'épuration. Après avoir évolué dans le privé, il travaille depuis 27 ans à la Ville de Montréal, principalement comme surintendant à cette même station. Il occupait d'ailleurs le poste de directeur par intérim depuis septembre 2018.




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer