L'heure de pointe s'étire sur l'ensemble du réseau routier du grand Montréal. Une voiture en panne sur le pont Champlain a compliqué les traversées de la Rive-Sud tôt ce matin. Les conducteurs ne pouvant emprunter le pont Victoria ont dû se rabattre sur le pont Jacques-Cartier, où la circulation demeure dense même à cette heure. On parle d'un trajet de 45 minutes pour traverser le pont Mercier à partir de la route 132.

Mis à jour le 4 sept. 2018
Sara Champagne LA PRESSE

Sur la Rive-Nord, la circulation demeure dense pour les automobilistes empruntant la 13 ou la 15 Sud. Les déplacements demeurent pénibles sur la Métropolitaine, de même que sur le boulevard Décarie, secteur Chemin Côte-Sainte-Catherine.

À Blainville et à Sainte-Thérèse, à la hauteur de l'autoroute 640, la circulation est encore ralentie, selon les derniers rapports de circulation de Transport Québec. Enfin, toutes les bretelles dans le secteur d'Anjou, à l'est de Montréal, sont congestionnées, avec du pare-chocs à pare-chocs à de nombreux endroits.

En raison d'une voie réservée fermée sur le pont Champlain, pas moins d'une trentaine de lignes d'autobus du Réseau de transport de Longueuil (RTL) à destination du centre-ville ont dû s'engager dans d'autres voies. Ces détours ont entraîné de nombreux retards pour les usagers du transport en commun.

Photo Patrick Sanfaçon, La Presse

Une voiture en panne sur le pont Champlain a compliqué les traversées de la Rive-Sud tôt ce matin.