La mairesse de Montréal, Valérie Plante, reconnaît le manque de supports à vélo dans la métropole et a réitéré l'engagement de son parti à ajouter des espaces de stationnement à vélo.

Audrey Ruel-Manseau LA PRESSE

« Le nombre de cyclistes a augmenté de façon exponentielle et le nombre de supports à vélo n'a pas suivi », a-t-elle reconnu en mêlée de presse, réagissant à la vidéo virale d'un vol de vélo survenu en fin de semaine dans l'arrondissement du Plateau-Mont-Royal.

« Dans Ville-Marie, où je suis la mairesse, plus de 1000 supports à vélo seront installés dans la prochaine année. Justement pour combler ce manque, pour s'assurer de la sécurité des vélos et protéger les arbres également », a-t-elle ajouté, précisant qu'il s'agissait de dépenses d'arrondissement.

Le Service de police de la Ville de Montréal rapporte 2000 cas de vols de bicyclettes en moyenne par année. Un nombre qui ne représente pas la réalité, puisque seul un propriétaire sur cinq signalerait un vol de vélo.