Quatorze personnes ont perdu la vie dans un brasier en 2017 dans la métropole, le pire bilan depuis cinq ans, révèle le plus récent rapport annuel du Service de sécurité incendie de Montréal (SIM). Les pompiers notent par ailleurs une hausse du nombre d'alarmes non fondées.

Mis à jour le 22 juin 2018
Pierre-André Normandin LA PRESSE

HAUSSE DU NOMBRE DE MORTS

Sept hommes et sept femmes ont perdu la vie en 2017 dans un incendie dans l'île de Montréal. Onze de ces morts sont survenues dans des incendies résidentiels accidentels. Des articles de fumeurs oubliés ont été à l'origine de cinq incendies mortels. Dans quatre autres sinistres, c'est plutôt un appareil de cuisson laissé sans surveillance qui a été à l'origine du brasier.

Nombre de morts

2013 : 11

2014 : 8

2015 : 7

2016 : 11

2017 : 14

RECRUDESCENCE DES ALARMES NON FONDÉES

Le SIM constate une recrudescence du nombre d'alarmes incendie non fondées. Après un sommet de 16 612 alarmes non fondées en 2008, Montréal avait adopté un règlement pour mettre à l'amende les propriétaires de bâtiments après deux interventions non justifiées. Cette mesure avait permis dans un premier temps de réduire les sorties inutiles des pompiers, mais la tendance est de retour à la hausse. L'année 2017 a pourtant marqué un sommet en ce qui concerne le nombre de fausses alarmes facturées depuis l'adoption de ce règlement.

Nombre d'alarmes non fondées et nombre d'amendes

2009 : 16 036, 5426

2010 : 15 753, 5366

2011 : 13 956, 6278

2012 : 12 787, 6128

2013 : 12 509, 6343

2014 : 11 987, 5215

2015 : 12 543, 3662

2016 : 12 840, 6223

2017 : 13 245, 6845

STABILITÉ POUR LES PREMIERS RÉPONDANTS

Le nombre d'interventions des pompiers comme premiers répondants semble vouloir se stabiliser. Après des hausses constantes, le nombre de ces sorties a légèrement diminué en 2017 pour la première fois. Les pompiers ont été principalement appelés à intervenir pour des douleurs thoraciques (15 590), des problèmes respiratoires (12 544) et des personnes inconscientes (10 303). Actuellement, 1725 des 2371 pompiers montréalais sont certifiés premiers répondants.

Nombre d'interventions de premiers répondants

2013 : 76 434

2014 : 80 829

2015 : 81 143

2016 : 85 347

2017 : 84 867

LE SIM EN CHIFFRES

2371: nombre de pompiers au Service de sécurité incendie de Montréal. Le SIM compte également 342 employés civils.

174: nombre de véhicules que contient le parc du SIM

319 millions: budget du SIM en 2017

326: nombre d'incendies majeurs survenus en 2017, dont sept « cinquièmes alertes », qui nécessitent l'intervention de 125 pompiers et de 40 véhicules.

845: nombre d'incendies mineurs, c'est-à-dire limités à une partie d'une pièce, survenus en 2017

Photo Patrick Sanfaçon, Archives La Presse

Sept hommes et sept femmes ont perdu la vie en 2017 dans un incendie dans l'île de Montréal. Onze de ces morts sont survenues dans des incendies résidentiels accidentels. Des articles de fumeurs oubliés ont été à l'origine de cinq incendies mortels.

Photo Patrick Sanfaçon, Archives La Presse

Actuellement, 1725 des 2371 pompiers montréalais sont certifiés premiers répondants.