Source ID:; App Source:

Montréal et Saint-Lambert s'entendent sur le bruit

Trois nouveaux sonomètres seront installés afin de mesurer... (Photo Bernard Brault, archives La Presse)

Agrandir

Trois nouveaux sonomètres seront installés afin de mesurer le bruit provenant des spectacles organisés sur l'île Sainte-Hélène.

Photo Bernard Brault, archives La Presse

Montréal et Saint-Lambert en sont arrivés à une entente pour gérer les problèmes de bruit en provenance du parc Jean-Drapeau. Des appareils mesureront en temps réel le son provenant des spectacles afin d'établir dès 2019 un plafond sonore.

«On veut agir en bons voisins», dit Jean-François Parenteau, élu responsable du dossier pour l'administration Plante.

Trois nouveaux sonomètres seront achetés et installés afin de mesurer le bruit provenant des spectacles organisés sur l'île Sainte-Hélène. L'un d'eux sera disposé sur le site de l'amphithéâtre naturel. Les deux autres seront implantés près des résidences les plus affectées par les problèmes de bruit, soit à Habitat 67 et à Saint-Lambert.

Par souci de transparence, les mesures seront rendues publiques en ligne de juillet à septembre, soit durant la saison des spectacles. Des mesures seront prises aux 15 minutes et seront rendues disponibles en temps réel sur un site internet.

Par ailleurs, deux comités ont été créés pour suivre la situation de près. Le premier, plus technique, surveillera sur une base hebdomadaire les mesures de son. Ses membres provenant de Montréal, Saint-Lambert et du parc Jean-Drapeau en viendront à imposer un plafond de décibels que l'on souhaite mettre en place dès le printemps 2019.

Un autre comité veillera quant à lui à trouver des solutions pour assurer une meilleure cohabitation entre citoyens et promoteurs d'événements.

Saint-Lambert organisera une soirée d'information le 28 juin à son centre multifonctionnel pour présenter les mesures qui seront mises en place.

Par ailleurs, les citoyens exaspérés par le bruit les soirs de spectacles pourront faire part de leurs commentaires au parc Jean-Drapeau (514-872-6120) ou par courriel.

L'entente ne met pas fin pour autant à la poursuite judiciaire intentée par Saint-Lambert contre Montréal. L'administration Plante espère toutefois que les solutions mises de l'avant mettront fin à la saga judiciaire. «C'est de l'argent des contribuables, autant pour Saint-Lambert afin de nous poursuivre que pour Montréal afin de nous défendre. Si on peut amener des résultats sans aller en cour, c'est mieux», estime Jean-François Parenteau.

L'élu montréalais juge que la collaboration nouvelle entre les deux villes voisines donne déjà des résultats. À la suite des premiers Piknic Électronik en mai dernier, des plaintes de bruit ont mené à un déplacement des haut-parleurs du rendez-vous des amateurs de musique électronique.




Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer