Source ID:06f4be33-c3a1-47fe-bd73-7eaf952ede06; App Source:alfamedia

La fin du jardin Domtar au centre-ville

Des travaux au Jardin Domtar... (PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, LA PRESSE)

Agrandir

Des travaux au Jardin Domtar

PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, LA PRESSE

C'est la fin du Jardin Domtar, un espace vert situé à l'ouest du Quartier des spectacles, qui laissera place à une tour de 35 étages, comprenant un hôtel de 143 chambres et 228 appartements à louer. Depuis mercredi dernier, le terrain est inaccessible et clôturé, les enfants ont déserté l'aire de jeux et les pelles mécaniques sont à l'oeuvre.

Situé dans le quadrilatère compris entre l'avenue du... (PHOTO Martin Chamberland, LA PRESSE) - image 1.0

Agrandir

Situé dans le quadrilatère compris entre l'avenue du Président-Kennedy, la rue De Bleury, le boulevard De Maisonneuve et l'édifice Domtar, le jardin est fermé au public depuis mercredi dernier.

PHOTO Martin Chamberland, LA PRESSE

À la fin de la saison des festivals,... (Photo Martin Chamberland, La Presse) - image 1.1

Agrandir

À la fin de la saison des festivals, l'édicule de la station de métro Place-des-Arts fermera pour une refonte complète.

Photo Martin Chamberland, La Presse

FEU VERT DE LA VILLE

Le promoteur a obtenu le feu vert définitif de la Ville pour transformer ce petit coin de verdure, situé dans le quadrilatère compris entre l'avenue du Président-Kennedy, la rue De Bleury, le boulevard De Maisonneuve et l'édifice Domtar, en une tour de 35 étages comprenant un hôtel de 143 chambres et 228 appartements à louer.

« On savait que les citoyens aimaient le Jardin Domtar et qu'on allait devoir faire un effort pour que tout le monde soit content », a dit à La Presse Marc Varadi, du Groupe Canvar, une entreprise familiale qui a conçu et réalisé plusieurs immeubles au centre-ville, dont le C-Loft, le 400 Sherbrooke Ouest, le Mille Neuf Bleury, le Hilton Garden Inn et le Marriott Courtyard.

ÉDICULE VÉTUSTE

L'édicule de la station de métro Place-des-Arts, qui sera intégré au projet Canvar, fermera à la fin de la saison des festivals. Le plancher de cette station, la plus fréquentée du métro de Montréal de mai à septembre, craque de partout, affirme le promoteur. « L'édicule construit de façon temporaire dans les années 60 est vétuste et le système de ventilation est complètement inadéquat. »

La Société de transport de Montréal (STM) prévoit construire un nouveau système de ventilation afin de répondre aux normes de sécurité. Cela va occuper la moitié de deux des trois terrains de stationnement qui seront construits sous le futur immeuble. « C'est gigantesque », indique Marc Varadi.

Le nouvel édicule offrira un accès aux personnes handicapées.

NON AU MUSÉE McCORD

La Ville a déjà annoncé son intention de verdir le stationnement municipal voisin pour compenser la perte du Jardin Domtar. Le Groupe Canvar s'est engagé à contribuer financièrement à la création de ce parc dans l'îlot Eugène-Lapierre, occupé temporairement par les Francos.

Le musée McCord devra donc dire adieu à son projet d'agrandissement et de déménagement au coeur du Quartier des spectacles. L'îlot Eugène-Lapierre, qui appartient à la Ville, est le terrain que l'institution convoitait pour se relocaliser. Il lui avait été promis par l'ancienne administration Coderre.

UNE ÉTUDE

« Non, je ne désespère pas », assure Suzanne Sauvage, directrice du musée McCord, qui a commandé une étude de faisabilité pour savoir si ce terrain répondait aux besoins d'agrandissement du musée. La réponse est oui, même si cela suppose des coûts additionnels de 10 millions de dollars parce que le métro passe sous le terrain.

« Ça nous obligerait à construire en porte-à-faux, mais c'est faisable », précise Mme Sauvage qui a tenté, en vain, de convaincre la Ville de déménager son parc derrière l'église Saint-James ou encore de consacrer un espace public animé devant le musée sur l'îlot Eugène-Lapierre.

UNE AIRE DE JEUX

Les enfants qui fréquentent le centre de la petite enfance Origami, situé à la Maison Domtar, pourront de leur côté profiter d'un nouveau terrain de jeu le temps des travaux. Cet espace temporaire, aménagé et payé par Domtar, se trouve au troisième étage de l'hôtel Delta, où il y avait autrefois une piscine extérieure.

Une fois la nouvelle tour construite, les enfants pourront retrouver leur terrain de jeu en face de la garderie Domtar. Le Groupe Canvar s'est engagé auprès de la papetière à conserver un miniparc pour les petits.

Image du projet immobilier final.... (Image fournie par le Groupe Canvar) - image 2.0

Agrandir

Image du projet immobilier final.

Image fournie par le Groupe Canvar

UNE TOUR DE VERRE

Les discussions entre Domtar et Canvar entourant la vente du Jardin Domtar ont commencé en 2014 et se sont conclues à la fin de 2017. Domtar a vendu le terrain à Canvar pour 14 millions. Le début des travaux a toutefois été retardé de quelques mois en raison du tollé soulevé par la disparition du jardin aménagé sur un terrain cédé à Domtar à bon prix par la Ville en 2000.

La construction devrait durer trois ans, mais Canvar prévoit ouvrir l'hôtel et la station de métro dans deux ans.




Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer