Non contents de voir les projets de transport collectif faire l'objet de plusieurs annonces gouvernementales ou d'engagements électoraux, les élus de l'opposition officielle, majoritaires au conseil municipal de Longueuil, lancent la pétition «Je veux mon métro».

Publié le 15 juin 2018
Kathleen Lévesque LA PRESSE

L'équipe de Longueuil Citoyen souhaite ainsi créer un mouvement au sein de la population qui pourra faire pression sur les politiciens car Longueuil est en retard, estime-t-on. Plus de 10 000 signatures sont visées. Le prolongement de la ligne jaune à Longueuil doit être une priorité, selon la chef du parti, Josée Latendresse. 

«Le prolongement du métro améliorerait considérablement la qualité de vie et l'offre de services aux citoyens, tout en permettant de relever les défis économiques et de mobilité dans le meilleur intérêt des générations futures», a déclaré par voie de communiqué Mme Latendresse.

Cette dernière demande des engagements précis de la part des gouvernements fédéral et provincial. Et surtout, Mme Latendresse réclame la création d'un bureau de projet. Concrètement, il s'agirait d'un prolongement de 7 km de la ligne jaune dans l'axe des boulevards Saint-Charles et Roland-Therrien. Le projet souhaité compterait huit nouvelles stations.

La pétition est disponible sur le site https://jeveuxmonmetro.com/