Les employés d'entretien de la Société de transport de Montréal (STM) ont décidé de suspendre leur grève du temps supplémentaire. Le syndicat et la direction du transporteur ont convenu de reprendre leurs négociations dès lundi.

Publié le 8 juin 2018
Pierre-André Normandin LA PRESSE

À l'aube du week-end du Grand Prix, la STM a annoncé être parvenue à une trêve avec le syndicat qui comptait déclencher des moyens de pression. La grève du temps supplémentaire, ainsi que les démarches en médiation au ministère du Travail, ont du coup été suspendus. «Le processus formel de négociation s'intensifiera et s'accélérera pour la période estivale», a indiqué le transporteur dans un communiqué.

Les négociations doivent reprendre dès lundi.