Le maire Marc Demers vient d'être mis en minorité au conseil municipal de Laval. Un douzième conseiller municipal s'est joint jeudi matin au groupe de dissidents et aux deux élus de l'opposition.

Publié le 7 juin 2018
Kathleen Lévesque LA PRESSE

Pour une deuxième journée consécutive, le maire Demers et les conseillers municipaux qui lui sont fidèles n'assistent pas à l'assemblée du conseil municipal. En lieu et place, M. Demers a demandé, par voie de communiqué, une rencontre de tous les élus de son caucus en présence d'un médiateur, la semaine prochaine.

Pendant ce temps, douze conseillers municipaux (10 du Mouvement lavallois et 2 des partis d'opposition) ont poursuivi l'assemblée en ayant le quorum. Un avis de motion très important vient d'être adopté à l'unanimité instituant la nomination des membres de tous les comités entre les mains du conseil municipal. Jusqu'à maintenant, c'est le comité exécutif, sous le contrôle du maire, qui avait la prérogative de nommer qui il voulait. La réglementation municipale devra être modifiée lors d'une prochaine séance du conseil.