Source ID:; App Source:

Les enfants pourront voter dimanche à Montréal

Plutôt que de choisir entre divers candidats souhaitant... (Photo Alain Roberge, archives La Presse)

Agrandir

Plutôt que de choisir entre divers candidats souhaitant siéger à l'hôtel de ville, les enfants seront appelés à répondre à une question sur la gestion de la métropole: «À Montréal, qu'est-ce qui est le plus important pour toi?»

Photo Alain Roberge, archives La Presse

Pour la première fois de son histoire, la Ville de Montréal permettra aux moins de 18 ans de voter à l'élection municipale de dimanche. Les jeunes ne pourront pas décider qui de Denis Coderre ou Valérie Plante occupera la mairie pour les quatre prochaines années, mais ils pourront tout de même faire connaître leurs priorités à la prochaine administration de la métropole.

Dans le cadre d'un projet-pilote, Élection Montréal mettra en place 19 «petits bureaux de vote» afin de permettre aux jeunes de s'exprimer dimanche. Plutôt que de choisir entre divers candidats souhaitant siéger à l'hôtel de ville, les enfants seront appelés à répondre à une question sur la gestion de la métropole: «À Montréal, qu'est-ce qui est le plus important pour toi?»

Quatre choix s'offriront à eux: a) les arénas, les centres sportifs et les piscines; b) Les autobus, le métro et le train; c) Les bibliothèques, les centres de loisirs et les spectacles ou d) Les parcs, les modules de jeux et les espaces verts.

«On veut que les jeunes accompagnent leurs parents qui vont voter, l'idée étant de montrer aux jeunes comment ça fonctionne la démocratie», explique Pierre G. Laporte, porte-parole d'Élection Montréal. Ce projet-pilote s'inscrit dans le cadre du programme Électeurs en herbe, lancé par le Directeur général des élections du Québec.

La métropole diffusera les résultats comptabilisés dans les «petits bureaux de vote» à la suite de la diffusion des résultats électoraux. Évidemment, ce vote ne sera pas contraignant pour la prochaine administration, bien que celle-ci voudra certainement répondre aux préoccupations exprimées. Éleciton Montréal évaluera les résultats de ce projet-pilote pour déterminer si les «petits bureaux de vote» seront étendus aux 470 lieux de votation lors du prochain scrutin, en 2021.

Les enfants n'ont pas besoin d'être inscrits à une liste électorale pour voter. Après avoir rempli leur bulletin, les enfants recevront un tatouage «j'ai voté». Pour connaître l'emplacement des 19 «petits bureaux de vote», cliquez ici.

À noter, le DGEQ compte lui-même étendre en 2018 le vote aux jeunes lors des prochaines élections générales au provincial. Tous les lieux de vote offriront aux enfants de remplir un bulletin. Encore une fois, il ne sera pas question de choisir un candidat, mais plutôt de répondre à une question générale semblable à celle posée par Élection Montréal.

À noter, pendant les élections municipales, le DGEQ chapeaute le programme Électeurs en herbe qui permet à certains jeunes de voter de façon symbolique pour un candidat. À travers le Québec, ce sont 363 écoles qui se sont inscrites, pour un total de 32 500 jeunes dans 158 villes qui participent à l'expérience.




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer