Le drapeau arc-en-ciel hissé sur l'hôtel de ville de Montréal

Le maire Coderre devant l'hôtel de ville de... (Photo Marco Campanozzi, La Presse)

Agrandir

Le maire Coderre devant l'hôtel de ville de Montréal

Photo Marco Campanozzi, La Presse

Pour «symboliser la fraternité et la solidarité des Montréalais» envers la communauté gaie de la Russie, le maire Denis Coderre a officiellement hissé le drapeau arc-en-ciel sur l'hôtel de ville en début d'après-midi.

Pendant deux semaines, ce drapeau côtoiera celui des Jeux olympiques au-dessus de l'entrée principale. «Le combat de la communauté LGBT (lesbienne, gaie, bisexuelle et transgenre) en Russie est aussi le nôtre», a dit le maire Coderre, qui y est aussi allé d'une déclaration en russe pour dénoncer la loi «rétrograde» punissant la «propagande homosexuelle».

Entouré d'une quarantaine de dignitaires -maires d'arrondissement, représentants de la communauté gaie, élus municipaux - il a également salué le «courage et la détermination» des 221 athlètes canadiens, dont une quarantaine de Québécois, qui prendront part aux compétitions à Sotchi. «Mais la fierté ne doit pas nous aveugler sur ce qui se passe en Russie, a-t-il fait valoir. Cette loi est un appel à l'intolérance.»

Depuis que le maire Coderre a fait connaître son intention de hisser le drapeau arc-en-ciel sur l'hôtel de ville de Montréal, jeudi matin, plusieurs municipalités, dont Laval, Longueuil, Québec, Vancouver et Ottawa, ont emboîté le pas. À Toronto, le maire Rob Ford a décidé de le retirer et de le remplacer par un drapeau canadien, estimant que les Jeux étaient «une question de patriotisme, et non de préférence sexuelle».




À découvrir sur LaPresse.ca

la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer