Alors que les casinos enregistrent une baisse importante de leur achalandage, la direction de Loto-Québec veut à tout prix renverser cette tendance. Au Casino de Montréal, en plus des centaines de millions de dollars investis en rénovations, une nouvelle salle de spectacle multifonctionnelle sera aménagée pour attirer une clientèle en déclin. Coût des travaux: 25 millions supplémentaires.

Hugo Pilon-Larose LA PRESSE

«Il s'agit d'une salle de grande envergure, que nous pourrons rapidement modifier afin de présenter des spectacles en semaine, puis transformer en salle de jeux le week-end», a expliqué Jean-Pierre Roy, directeur des relations de presse.

L'ancien cabaret, dont la programmation était gérée par le Casino et qui a cessé ses activités il y a trois ans, avait une capacité maximale de 500 places assises. Après les rénovations, le nombre de sièges de la nouvelle salle de spectacle augmentera de près de 50%. Un appel d'offres pour choisir le producteur de la programmation sera annoncé sous peu.

«Nous voulons présenter des spectacles de variétés, des musicals, des humoristes ou des chanteurs québécois et venant d'ailleurs dans le monde. En attirant les gens avec notre nouvelle offre de spectacles, nous espérons qu'ils resteront par la suite au Casino», a dit M. Roy.

Le budget revu à la hausse

En rénovation depuis 2009, l'ensemble des pavillons du Casino de Montréal subit une cure de rajeunissement. Des 305 millions alloués initialement par Loto-Québec aux rénovations, une somme de 12 millions ne serait toujours pas utilisée d'ici la fin de 2013.

Avec la transformation de la salle de spectacle de fond en comble, qui n'était pas prévue dans les plans initiaux, l'enveloppe budgétaire des rénovations sera toutefois augmentée de plusieurs millions de dollars.

Seulement 6 millions devaient en effet être consacrés à la rénovation de la salle de spectacle, mais l'enveloppe a bondi à 25 millions. Le budget des rénovations passe ainsi de 305 millions - comme on l'avait annoncé en 2009 - à 318 millions d'ici la fin des travaux.

«Nous serons en mesure d'augmenter notre achalandage, mais aussi de récupérer une partie de la clientèle québécoise qui a déserté nos établissements. Chaque pourcentage de fréquentation supplémentaire rapporte à Loto-Québec 23 millions de dollars annuellement», a expliqué M. Roy.

Les concurrents inquiets

La multiplication des salles dans la région de Montréal inquiète certains propriétaires interrogés par La Presse. Le nombre de sièges augmente en ville comme en banlieue, mais l'offre ne suit pas le même rythme. Tout un défi pour les salles plus anciennes, qui voient la concurrence augmenter sans cesse.

C'est notamment le cas au Théâtre St-Denis, une institution dans le milieu des arts de la scène à Montréal.

«Le Casino hébergeait autrefois des spectacles, mais qui s'adressaient à une clientèle différente de la nôtre. Reste à voir quels genres de spectacles ils présenteront dans leur nouveau cabaret. Avec la multiplication des salles comme celle dans le quartier Dix30, à Brossard, la compétition augmente. Mais cette salle est entièrement privée. Elle n'a pas été construite à même des fonds publics, comme ce serait le cas au Casino», explique Alain Provost, directeur du Théâtre St-Denis.

Selon M. Provost, les fonds publics investis devraient plutôt servir à soutenir les propriétaires de salles existantes, plutôt qu'à créer une nouvelle compétition. Le directeur du Théâtre St-Denis attendra toutefois l'annonce officielle de Loto-Québec avant de réagir davantage.

Au bureau de France-Films, qui détient le Théâtre St-Denis, on explique que l'industrie du spectacle s'est grandement transformée au cours des dernières années.

«Avec l'ajout de nouvelles salles à Montréal et en périphérie, ça change le portrait de l'industrie, pas seulement le Théâtre St-Denis. Il y a plus de lieux de diffusion, alors que le nombre de spectacles à présenter croît tranquillement. Présentement, on voit une prolifération des lieux de diffusion. Il faut donc s'ajuster», a dit Marie-Ève Dury, directrice des communications.

Les travaux de la nouvelle salle multifonctionnelle du Casino de Montréal débuteront à l'automne 2014. L'ouverture officielle est prévue à l'été 2015.