Le poids des piétons qui circulent sur la passerelle de la 32e Avenue au-dessus de l'autoroute 520 à Dorval, menace la sécurité du viaduc. La Ville de Montréal a donc décidé de fermer la passerelle piétonne, hier.

Émilie Bilodeau LA PRESSE

Les voitures peuvent toujours rouler sous le ponceau. «Si des analyses complémentaires nous indiquent qu'il y a un risque pour les automobilistes ou pour les piétons qui circulent sous la passerelle, nous allons intervenir très rapidement en prenant des mesures. Mais pour l'instant, ce n'est pas le cas», assure Gonzalo Nunez, porte-parole de la Ville.

Montréal connaissait, dans une certaine mesure, les faiblesses de cette structure. Le 14 septembre dernier, la ville a rendu public l'état de 555 ponts et tunnels. Celui de la passerelle de la 32e avenue était jugé déficient. Dans ce rapport, 12 structures étaient dans un état critique, 44 étaient jugées déficientes, 38 médiocres et 81 détériorées.

C'est à la suite de l'évaluation des ingénieurs, mardi soir, que la ville a pris la décision de fermer l'accès à la passerelle. Pour l'instant, elle ignore si des travaux seront entrepris ou si la structure sera carrément démolie.