(Paris) Des militants d’Extinction Rebellion ont fait mardi irruption dans le défilé de la maison Louis Vuitton au Louvre pour dénoncer l’impact de l’industrie de la mode sur le dérèglement climatique, au dernier jour de la Semaine de la mode de Paris.

Agence France-Presse

« Overconsumption=extinction » (surconsommation=extinction), pouvait-on lire sur une affiche déroulée par une militante de ce mouvement international de désobéissance civile en lutte contre le dérèglement climatique.

Elle s’est posée sur le podium dans une galerie du Louvre en plein défilé avant d’être évincée par un agent de sécurité.

Une trentaine de militants d’Extinction Rebellion, des Amis de la Terre et de Youth For Climate sont derrière cette action dont deux ont été interpellés, selon leur communiqué.  

Les militants exigent du gouvernement d’imposer « une réduction immédiate des niveaux de production dans le secteur alors que 42 vêtements par habitant ont été commercialisés en France en 2019 », selon la même source.

Interrogée par l’AFP, la maison Louis Vuitton n’a pas réagi dans l’immédiat.