En ce dernier jour de campagne électorale, François Legault entreprend un blitz dans cinq circonscriptions péquistes de la Montérégie : Sanguinet, Beauharnois, Saint-Jean, Marie-Victorin et Taillon.

Publié le 30 sept. 2018
TOMMY CHOUINARD LA PRESSE

Le chef caquiste a croisé le député sortant Alain Therrien à Sainte-Catherine, où était organisée une course au profit de Leucan. Les deux hommes ont eu une passe d'armes.

« Sens-tu le vent de changement ? » a lancé M. Legault.

« Oui, parce que le Parti québécois va prendre le pouvoir », a répliqué le péquiste.

« Mais le changement dans Sanguinet ? » a ajouté M. Legault. « Non ! » a dit M. Therrien.

Ils ont ensuite eu un échange sur le thème de l'économie et des finances publiques.

Le chef caquiste s'est dit surpris que M. Therrien ait déclaré qu'il n'est pas possible de baisser les impôts et les taxes. Son interlocuteur a répondu qu'il est en faveur d'augmenter les services et qu'il juge irréaliste de promettre plus d'un milliard de dollars en allègements financiers tout en disant que cela n'affecterait pas les services. 

« Harry Potter, il n'est pas dans notre parti, il est dans le vôtre ! » a-t-il ajouté, alors que l'on souligne ces jours-ci les 20 ans de la série de J.K. Rowling ayant pour personnage principal ce jeune magicien.