Un candidat libéral au Saguenay s'est excusé publiquement après avoir été surpris en train d'uriner en public.

Publié le 15 oct. 2015
Pierre-André Normandin LA PRESSE

Conseiller municipal à la ville de Saguenay, Marc Pettersen rencontrait des électeurs dans Jonquière quand il a eu une envie pressante. Il s'est alors soulagé en urinant à l'arrière de l'église près de laquelle il se trouvait avant de retourner à la rencontre de ses concitoyens.

Seul hic, des employés du CLSC voisin ont assisté à la scène et ont alerté la radio locale de Radio X, au Saguenay, qui a aussitôt ébruité l'affaire.

En après-midi, Marc Pettersen a présenté ses excuses. «Je tiens à m'excuser publiquement pour avoir posé un geste inapproprié. J'offre mes excuses aux gens que j'ai pu offenser», a-t-il écrit sur son site Internet.

Marc Pettersen se dit victime d'une campagne de salissage en raison de sa montée dans les sondages. «Je ne suis pas surpris de constater que mes adversaires utilisent cet incident pour salir ma réputation à des fins politiques. Pour ma part, je me concentre sur les enjeux qui préoccupent les citoyens. Je poursuivrai ma campagne avec dynamisme et conviction.»

Fait à souligner, ce n'est pas le premier candidat de cette élection à devoir justifier la gestion de sa vessie. En août, un candidat conservateur, réparateur de profession, avait dû démissionner après qu'une vidéo le montrant en train d'uriner dans la tasse d'une cliente avait fait surface dans les médias.