Le candidat bloquiste dans Hull-Aylmer, Dino Lemay, promet de se plier aux recommandations d'Élections Canada et de rembourser les dépenses à sa campagne qui auraient pu être assumées par la FTQ.

Publié le 30 mars 2011
Paul Journet LA PRESSE

M. Lemay travaille pour la FTQ-Outaouais à titre de conseiller syndical. Le lancement de sa campagne doit se faire demain dans les locaux de la FTQ à Hull. Il a aussi envoyé l'invitation pour le lancement en utilisant son adresse courriel de la FTQ. Enfin, le communiqué de presse du lancement se trouvait hier sur la page d'accueil de la FTQ-Outaouais.

Le Bloc assure que M. Lemay va contacter Élections Canada pour demander quel montant il doit rembourser pour les frais de local et de communications assumées par la FTQ-Outaouais.

Plus tôt dans la journée, Gilles Duceppe disait ne pas encore connaître tous les détails de l'histoire. «Je vais vérifier attentivement, pour que tout soit fait très légalement. Si ça ne l'a pas été, comptez sur moi: ça va l'être», assurait-il.

Le Droit révélait aujourd'hui les liens entre le candidat et le syndicat. «Nous avons signé le bail de mon local électoral (hier) et les branchements ne pourront pas être faits avant deux jours. Je voulais envoyer la convocation rapidement. Je l'ai fait à partir de mon domicile, mais avec mon ancienne adresse électronique. C'est une erreur de ma part», a affirmé M. Lemay au quotidien.

Le candidat bloquiste a aussi retiré son communiqué de la page d'accueil de la FTQ-Outaouais.

L'utilisation du courriel de la FTQ ne violerait pas la loi électorale. Mais elle viole la politique interne du syndicat, a confirmé une porte-parole de la FTQ au Droit

.