Il y avait en date de vendredi 47 700 élèves de la province et 4500 enseignants forcés de rester à la maison en raison d’un test positif ou d’un contact avec une personne atteinte de la COVID-19.

Publié le 1er février
Marie-Eve Morasse
Marie-Eve Morasse La Presse

C’est ce qu’indiquent les plus récentes données de Québec sur le sujet publiées mardi. Il s’agit de 3,5 % des élèves de l’ensemble de la province.

Au primaire, c’est 31 809 élèves qui sont isolés, tandis qu’ils sont 14 541 au secondaire.

Il y a en outre 57 400 élèves absents pour des raisons autres que la COVID-19, selon ces mêmes chiffres de Québec, soit 4,2 % des élèves.

Chez les enseignants, on dénombre 4538 absents, soit 1,9 %. De ce nombre, 1300 enseignent à distance.

Le nombre de classes fermées a augmenté par rapport au bilan précédent. Il y avait le 28 janvier 118 classes fermées, comparativement à 96 trois jours plus tôt.

Les chiffres de Québec brossent néanmoins un portrait incomplet de la situation dans les écoles, puisque le pourcentage est établi en fonction du nombre total d’élèves et d’enseignants dans la province.

Or, dans le réseau public, le taux de réponse au coup de sonde du gouvernement est de 93 %. Il est de 88 % dans le réseau privé.