Des élèves touchés par le manque d'espace dans les écoles de la Commission scolaire francophone Marguerite-Bourgeoys (CSMB), à Montréal, entrent dans de nouvelles écoles à la suite d'une entente de location conclue avec la Commission scolaire anglophone Lester-B.-Pearson (CSLBP).

Mis à jour le 28 janv. 2019
LA PRESSE CANADIENNE

Le ministre de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur, Jean-François Roberge, ajoute cependant qu'une propriété scolaire devrait bientôt être transférée de la commission scolaire de langue anglaise à celle de langue française.

Le ministre précise lundi que lors d'une première étape amorcée le 21 janvier dernier, plus de 80 élèves francophones ont été accueillis par les écoles secondaires de langue anglaise Riverdale et Lindsay. Il affirme que cette mesure a pu être adoptée grâce à une excellente collaboration entre les deux commissions scolaires.

Mais pour l'année scolaire 2019-2020, la propriété de l'école secondaire Riverdale devra être cédée par la Commission scolaire Lester-B. -Pearson à la Commission scolaire Marguerite-Bourgeoys, a ajouté le ministre Roberge. Dans le but d'accélérer le processus en cours, le ministre confirme qu'il invoquera l'article 477.1.1 de la Loi sur l'instruction publique.

Ce transfert de propriété de l'école secondaire Riverdale, située sur le boulevard des Sources à Pierrefonds, assurerait à la CSMB l'accès à 770 places de plus, portant à 1200 le nombre total de places libérées par la CSLBP pour répondre aux besoins urgents de la CSMB depuis le début de l'année. L'école Riverdale peut accueillir jusqu'à 950 élèves, mais seulement 450 élèves anglophones la fréquentent en ce moment.

La ministre Roberge affirme que la Commission scolaire Marguerite-Bourgeoys est soumise à une forte pression démographique.