Source ID:; App Source:

Indexation: un «coup dur» pour les jeunes péquistes

Pauline Marois et Pierre Duchesne.... (Photo Olivier Pontbriand, La Presse)

Agrandir

Pauline Marois et Pierre Duchesne.

Photo Olivier Pontbriand, La Presse

L'issue du Sommet sur l'enseignement supérieur de Pierre Duchesne est un «revers» qui «laisse un goût amer» aux jeunes péquistes.

C'est ce que l'état-major de l'aile jeunesse a écrit dans une lettre à ses militants publiée sur son site internet mercredi soir.

S'ils se félicitent de la tenue du Sommet, les jeunes péquistes considèrent l'indexation annoncée par le gouvernement Marois comme une mauvaise nouvelle. La Commission nationale des jeunes du PQ (CNJPQ) milite pour le gel des droits de scolarité.

Mardi, le gouvernement a annoncé qu'il imposerait une indexation permanente d'environ 3% par année.

«Beaucoup d'entre nous avons reçu cette décision issue du Sommet d'indexer les frais de scolarité comme un coup dur; un coup dur en plein coeur de la fibre militante, écrit la CNJPQ. Cette décision laisse un goût amer suite aux combats de la dernière année.»

La lettre d'une dizaine de paragraphes demande aux jeunes péquistes de faire preuve de «solidarité» envers leur aile jeunesse: «Il ne fait aucun doute que certains d'entre vous sont déçus, nous le sommes aussi. Il est toutefois plus que jamais temps de nous retrousser les manches pour poursuivre nos idéaux, et le faire de manière stratégique avec la plus grande efficacité possible.»




À découvrir sur LaPresse.ca

la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer