Source ID:; App Source:

La loi afghane pour les femmes chiites suscite l'indignation

Le ministre de la Défense, Peter MacKay... (Photo: PC)

Agrandir

Le ministre de la Défense, Peter MacKay

Photo: PC

La Presse Canadienne
Ottawa

Le Canada n'envoie pas des soldats risquer leur vie et ne dépensent pas des milliards de dollars en Afghanistan pour que des hommes puissent violer leur épouse, affirment avec colère des députés conservateurs et de l'opposition.

Un controversé projet de loi afghan interdisant aux femmes de la minorité chiite de refuser des rapports sexuels à leur mari suscite de plus en plus d'indignation au Canada et à l'étranger.

Le ministre de la Défense, Peter MacKay, a indiqué qu'il profiterait du sommet de l'OTAN, cette semaine, pour mettre de la pression sur les politiciens afghans et leur demander d'abandonner ce projet de loi, qu'il a qualifié d'inacceptable.

La loi interdirait également aux femmes chiites de sortir de chez-elles sans la permission de leur mari.

Certains accusent le président afghan Hamid Karzaï d'avoir approuvé le projet de loi avant la tenue d'élections générales dans son pays, dans l'espoir d'obtenir les votes des hommes chiites conservateurs.

Des représentants canadiens ont communiqué avec le bureau de M. Karzaï en plus de faire part de leurs inquiétudes à certains ministres afghans.

Le Canada a perdu 116 soldats depuis le début de la mission en Afghanistan et a dépensé quelque 10 milliards $ pour appuyer le gouvernement Karzaï.




La liste:-1:liste; la boite:2099152:box; tpl:html.tpl:file
la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer