Les dons des Québécois à l'intention des sinistrés de la Montérégie ont été nettement insuffisants selon ce qu'a déploré mardi Michel Fecteau, le responsable de SOS Richelieu.

Mis à jour le 12 juill. 2011
LA PRESSE CANADIENNE



Deux millions $ auraient été recueillis par la Croix-Rouge canadienne et l'organisme de M. Fecteau depuis le début des inondations, en avril dernier.

Les sinistrés du déluge du Saguenay s'étaient attiré des dons de 28 millions $, a-t-il rappelé.

Quelques milliers de Québécois ont participé aux deux fins de semaine de grande corvée sur le terrain. Une des journées a même été annulée en raison de l'efficacité des bénévoles lors des précédentes corvées.

Michel Fecteau a ajouté qu'environ 600 000 $ en biens devaient être ajoutés au total des dons. Mais la générosité des citoyens a tout de même été trop timide, a-t-il plaidé, toujours en faisant référence au déluge du Saguenay.

Afin d'illustrer sa comparaison, M.Fecteau a signalé que son organisation n'avait pu stimuler la générosité en montrant une petite maison blanche sur un cap de roche où l'eau passait de chaque côté.

Il a ajouté qu'en Montérégie, les dommages ont surtout été causés sous l'eau et que lorsqu'elle s'est retirée, ils ont été bien plus considérables que prévu.

Michel Fecteau a relaté que Guy Laroche, un ancien dirigeant militaire devenu sous-ministre adjoint à la Sécurité publique, l'avait informé que Québec entendait avoir versé au moins 50 pour cent des compensations aux sinistrés d'ici le 27 juillet.

Les responsables de SOS Richelieu ont aussi annoncé qu'un spectacle pour les sinistrés aura lieu samedi prochain, avec une performance de Nathalie Choquette, notamment.