Source ID:482003; App Source:cedromItem

Résidence du Havre: un architecte responsable de travaux radié six mois

L'incendie a éclaté vers minuit trente à la... (Photo tirée du site web de la Résidence du Havre)

Agrandir

L'incendie a éclaté vers minuit trente à la Résidence du Havre, au 25, rue du Quai, à L'Isle-Verte.

Photo tirée du site web de la Résidence du Havre

L'architecte qui était responsable d'un projet d'agrandissement à la Résidence du Havre, en 2005, a été radié pour une période de six mois après avoir signé des plans et devis du projet de construction qu'il n'avait pas lui-même préparés. Le conseil de discipline de l'Ordre des architectes a jugé que Camil Fontaine avait enfreint son code de déontologie dans 36 projets de construction, dont celui de L'Isle-Verte, et l'a condamné à payer plus de 5000 dollars d'amende, en plus de sa radiation temporaire.

«Signer des plans sans avoir eu la pleine conscience de ce qui sera construit est l'infraction la plus grave que l'on retrouve dans le code de déontologie des architectes. Un sceau et une signature d'un architecte sont des symboles qui viennent attester que le public qui fréquentera ce bâtiment aura droit à des lieux sécuritaires et en norme», a expliqué le directeur général de l'Ordre des architectes du Québec, Jean-Pierre Dumont.

Rien n'indique toutefois que cela puisse avoir eu un impact dans le cas de l'incendie qui a ravagé la plus vieille partie du bâtiment, sur laquelle Camil Fontaine n'avait pas travaillé, a toutefois tenu à préciser M. Dumont.




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer