(Québec) Le gouvernement Legault a confirmé vendredi que le Conseil des ministres a officiellement autorisé la Ville de Québec à lancer l’appel de propositions pour entamer le chantier du tramway dans la capitale.

Hugo Pilon-Larose Hugo Pilon-Larose
La Presse

Par voie de communiqué, Québec précise qu’une « annonce ultérieure » sera faite conjointement avec l’administration du maire Régis Labeaume pour donner « les détails de ce nouveau projet et du projet de tramway de même que la vision gouvernementale des transports dans la grande région de Québec ». Le gouvernement juge que la situation sanitaire actuelle dans la capitale nationale n’est pas propice à une conférence de presse.

« [Le projet de tramway] s'inscrira dans une vision intégrée du transport collectif dans la grande région de Québec, permettra notamment de relier deux futurs secteurs innovants à l'est et à l'ouest de la ville de Québec, soit la future zone d'innovation du Littoral Est et un futur quartier innovant aux abords du terminus Le Gendre. La desserte des banlieues, quant à elle, sera désormais assurée par un projet distinct piloté par le ministère des Transports en étroite collaboration avec la Ville de Québec », écrit Québec.

« L'autorisation gouvernementale rendue publique aujourd'hui permet à la Ville de Québec de procéder à l'appel de propositions afin de sécuriser l'échéancier lié à la mise en service complète du tramway, planifiée en 2027 », poursuit le gouvernement Legault.

Le projet de tramway à Québec est assorti d’une enveloppe budgétaire de 3,3 milliards, soit 1,8 milliard de Québec, 1,2 milliard d’Ottawa et 300 millions de la Ville.