La journaliste de La Presse Michèle Ouimet a reçu samedi soir le prix Judith-Jasmin Hommage, décerné à l’unanimité par les anciens présidents de la Fédération professionnelle des journalistes du Québec (FPJQ).

La Presse

Ce prix remis à Saint-Sauveur lors du congrès annuel de la FPJQ souligne le travail exceptionnel de la journaliste après une carrière de près de 30 ans à La Presse.

Plusieurs collègues, parmi lesquels le rédacteur en chef de La Presse, Éric Trottier, ont témoigné du courage et de la persévérance de Michèle Ouimet, notamment lors de ses reportages en Afghanistan, en Syrie, au Rwanda ou encore en Haïti.

Si tous s’accordaient pour dire que Michèle Ouimet est un modèle à suivre pour tout journaliste, cette dernière a été fidèle à elle-même dans ses remerciements, en pensant d’abord à ses collègues, en particulier les fixers qui l’ont aidée dans plusieurs de ses reportages à l’étranger.