La tempête de neige précoce qui a déferlé sur le Québec mardi matin a compliqué le transit routier, en plus de ralentir le transport collectif et de donner du pain sur la planche à la Ville de Montréal, qui a dû entamer des opérations de déneigement hâtives.  

Mayssa Ferah Mayssa Ferah
La Presse

Montréal et ses environs ainsi que la région de Québec ont reçu quelque 20 centimètres de neige, rapporte Environnement Canada dans son bilan de la tempête hivernale. En Montérégie, entre 20 et 25 centimètres sont tombés.  

Une alerte de tempête hivernale est encore en vigueur pour les régions du Bas-Saint-Laurent, de la Gaspésie et de la Basse-Côte-Nord.

En Gaspésie, entre 5 et 10 centimètres de neige supplémentaires sont à prévoir dans la soirée de mardi.

PHOTO PATRICK SANFAÇON, LA PRESSE

Certains n’ont pas laissé la première neige perturber leurs occupations usuelles.

Ces intempéries hivernales s’abattent sur le Québec de façon précoce. « C’est assez inhabituel. C’est clairement plus tôt que la moyenne saisonnière et d’une grande marge », a dit Catherine Vallières, porte-parole d’Environnement Canada. Par contre, cette tempête ne constitue pas un record, affirme-t-elle. Dans le passé, il est arrivé que la neige tombe en grande quantité dès la fin octobre.

Opération déneigement

À Montréal, c’est la première fois en 36 ans qu’un chargement de neige a lieu avant le 19 novembre. Une première opération de chargement complet est prévue mercredi à 7 h du matin.

« Les températures exceptionnelles demandent à la Ville de s’adapter et d’user de flexibilité. La Ville et les arrondissements travaillent de concert pour la sécurité des citoyens et citoyennes », a assuré en fin d’après-midi Karla Duval, relationniste à la Ville.

À Montréal, cette première bordée de neige précoce a grandement ralenti le transport en commun. Accumulation de neige et chaussée glissante : les autobus peinaient à circuler, a rapporté la STM. Certains trottoirs restaient impraticables pour les piétons.

Environ 3000 employés de la Ville seront à pied d’œuvre cet hiver sur les 6550 km de trottoirs et les 4100 km de chaussée de la Ville de Montréal. Lors des opérations de chargement de neige, ces employés prendront d’assaut les 27 sites d’élimination de la neige au volant des quelque 2200 appareils disponibles. Le tout afin de faciliter les déplacements de l’ensemble de la population.

Journée d’école annulée

Des centaines d’écoles ont fermé leurs portes à travers la province. Les établissements des commissions scolaires suivantes sont touchés :

PHOTO PATRICK SANFAÇON, LA PRESSE

•Commission scolaire de l’Estuaire

•Commission scolaire Eastern Townships

•Commission scolaire du Val-des-Cerfs

•Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke

•Commission scolaire du Mont-Sacré-Cœur

•Commission scolaire des Sommets

•Commission scolaire de Charlevoix

•Commission scolaire des Hauts-Cantons

•Commission scolaire des Bois-Francs

•Commission scolaire des Appalaches

Hier, à l’aéroport de Montréal, une quarantaine d’arrivées et de départs avaient été retardés ou annulés. Ce matin, la porte-parole d’Aéroports de Montréal, Marie-Claude Desgagnés, a déclaré que le pire était passé et que, mis à part quelques retards, les vols devraient se dérouler tel que prévu aujourd’hui. Elle suggère tout de même aux voyageurs de vérifier auprès de leur compagnie aérienne directement avant tout déplacement. (Consultez l’horaire des départs et des arrivées.)

Routes fermées

Les routes enneigées ont causé bien du tracas aux automobilistes. CAA Québec affirme être intervenu auprès de plus de 2500 de ses membres, en grande partie pour des remorquages et des véhicules immobilisés par la neige.

PHOTO LE SOLEIL

Dans la région de Québec, l’autoroute 20 est fermée entre le Chemin des îles et le kilomètre 325, à Lévis.

Mardi matin, les conditions météorologiques ont provoqué plusieurs sorties de route, concentrées au nord de Montréal, a confirmé une porte-parole de la Sûreté du Québec. En soirée, la situation sur les routes s’était rétablie, même si les conducteurs doivent rester vigilants, rapporte la SQ.

Selon Transports Québec, l’heure de pointe du mardi matin a été difficile pour les conducteurs. La situation sur l’ensemble du réseau routier était toutefois revenue à la normale en début d’après-midi.  

Près de Montréal, un accident a provoqué la fermeture de l’autoroute 15 en direction sud, à Sainte-Anne-des-Lacs, au kilomètre 57.

Dans la région de Québec, l’autoroute 20 était également fermée entre le Chemin des îles et le kilomètre 325 à Lévis en raison d’un accident. Le traversier entre Montmagny et l’île aux Grues est fermé pour la journée.

Sur la Côte-Nord, le traversier entre Matane et Baie-Comeau ainsi que Matane et Godbout est annulé pour la journée. Toujours sur la Côte-Nord, sur la route 138, le transport est interdit pour les véhicules lourds dans les deux directions, entre Tadoussac et Forestville. La route 172, entre Sacré-Cœur et Tadoussac, est interdite aux véhicules lourds dans les deux directions.

Dans la région de Québec, un accident sur l’autoroute 40 Ouest, à la hauteur de l’autoroute Laurentienne, entravant une voie sur trois.

Sur la 138, entre La Malbaie et Baie-Sainte-Catherine, la circulation dans les deux directions est interdite aux véhicules lourds.