• Accueil > 
  • Actualités 
  • > Mort d'Athena Gervais: le fabricant de FCKD UP cesse la production 
Source ID:; App Source:

Mort d'Athena Gervais: le fabricant de FCKD UP cesse la production

La boisson sucrée FCKD UP a une teneur... (Photo Olivier PontBriand, La Presse)

Agrandir

La boisson sucrée FCKD UP a une teneur élevée en alcool (11,9 %), en plus de contenir un stimulant naturel, le guarana.

Photo Olivier PontBriand, La Presse

Le groupe Geloso cesse dès maintenant la production de la boisson sucrée alcoolisée FCKD UP, alors que le coprésident du groupe reconnaît que ce produit n'aurait jamais dû exister. Les canettes de FCKD UP seront retirées des tablettes « le plus rapidement possible », une réaction directe à la mort tragique d'une adolescente de 14 ans, jeudi dernier à Laval.

« J'ai ordonné à mes employés l'arrêt immédiat de la production de la boisson FCKD UP. Vendredi dernier, j'ai également ordonné le retrait de toutes les publicités qui la concernent. C'est la bonne chose à faire », a déclaré dimanche soir Aldo Geloso, coprésident du groupe Geloso, en précisant que les démarches étaient en branle avec ses équipes internes, les détaillants et toute l'industrie pour faire disparaître le plus rapidement possible la boisson FCKD UP du marché.

Jeudi dernier, le corps d'Athena Gervais, disparue depuis trois jours, a été retrouvé dans un ruisseau derrière son école secondaire de Laval. Des amis de l'adolescente ont confié à La Presse qu'elle aurait consommé deux canettes de boisson FCKD UP lundi, à l'heure du dîner, peu avant sa disparition. Selon leurs dires, elle était ivre au point de tituber et d'être incapable de retourner en classe. La boisson sucrée a une teneur en alcool de 11,9 %. La police n'a pas confirmé ces témoignages, mais privilégie la thèse de l'accident.

Le groupe Geloso cesse dès maintenant la production de la boisson sucrée alcoolisée FCKD UP, alors que le coprésident du groupe reconnaît que ce produit n'aurait jamais dû exister. Les canettes de FCKD UP seront retirées des tablettes « le plus rapidement possible », une réaction directe à la mort tragique d'une adolescente de 14 ans, jeudi dernier à Laval.

M. Geloso a expliqué que le groupe portant son nom - une entreprise familiale québécoise fondée il y a 50 ans - a développé FCKD UP pour faire compétition à un concurrent américain qui connaissait un succès fulgurant avec sa nouvelle boisson fruitée alcoolisée à 11,9 %, le Four Loko. 

« Malgré nos réticences initiales, nous avions décidé d'aller de l'avant. [...] Cela dit, avec le recul, je crois que c'était une erreur d'entrer dans cette catégorie pour faire concurrence à Four Loko. En fait, la catégorie Four Loko ne devrait même pas exister », a affirmé Aldo Geloso, dans une longue déclaration envoyée à La Presse, dimanche soir.

En décembre dernier, la boisson alcoolisée Four Loko a été retirée des épiceries et des dépanneurs puisqu'elle contenait de l'alcool éthylique plutôt que de l'alcool issu de la fermentation du malt comme indiqué sur l'emballage.

« Le fabricant local qui se prépare à introduire de nouveau Four Loko sur le marché doit, comme nous, prendre la bonne décision et ne pas aller de l'avant avec la production et la distribution de ce produit », espère M. Geloso.

Le groupe d'adolescents qui était avec Athena a confié à La Presse qu'ils avaient dérobé des canettes de FCKD UP au dépanneur Couche-Tard situé non loin de l'école. Bien que le résultat des analyses toxicologiques ne soit pas encore connu, la chaîne a ordonné vendredi le retrait de la boisson de ses commerces « à la suite des événements survenus » à Laval. Le groupe Geloso espère que tous les détaillants feront de même avec les produits de son concurrent.

En ce sens, le groupe Geloso réclame une table de concertation avec « tous les acteurs de l'industrie » pour « trouver des solutions pour mieux prévenir la consommation illégale par des mineurs » et se dit prêt à jouer un rôle de leader « afin qu'une telle tragédie ne se répète jamais ».

L'INTERVENTION DE SANTÉ CANADA RÉCLAMÉE

Le débat se transporte également à Ottawa, alors que le sénateur André Pratte demande à Santé Canada de se pencher « dès que possible » sur les risques pour la santé des jeunes que représentent les boissons énergisantes alcoolisées. Dans une lettre à la ministre Ginette Petitpas Taylor, le sénateur Pratte réclame son intervention en joignant sa voix à celles de l'organisme Éduc'alcool et d'autres intervenants de la santé publique qui s'inquiètent de la multiplication des cas d'intoxication et de l'accès trop facile des adolescents à ces boissons. La consommation est pourtant interdite aux personnes de moins de 18 ans.

« Votre ministère avait étudié la question en 2011 et interdit la vente de boissons énergisantes contenant à la fois de la caféine et de l'alcool. Cependant, des boissons faites d'alcool, de grandes quantités de sucre et de produits naturels contenant de la caféine, tel le guarana, sont toujours commercialisées », peut-on lire dans la lettre du sénateur Pratte à la ministre Petitpas Taylor.

Selon l'organisme Éduc'alcool, une canette de FCKD UP contient l'équivalent en alcool de quatre verres de vin. Dans un entretien avec La Presse, le sénateur Pratte a estimé que les déclarations de Santé Canada selon lesquelles de tels produits sont légaux « à condition de respecter les exigences générales en matière de salubrité des aliments » sont uniquement destinées à refiler la responsabilité exclusive du problème aux provinces.

« Je pense que Santé Canada interprète son mandat d'une façon trop limitée, dit-il. Comment Santé Canada interprétait-elle son mandat en 2011, quand on s'est penché sur la question et qu'on a prohibé l'ajout d'alcool dans les boissons énergisantes ? Ce qu'on fait aujourd'hui, c'est d'ajouter un produit naturel contenant de la caféine dans une boisson alcoolisée, et le résultat est le même. C'est un peu contradictoire comme position. »

M. Pratte estime que diverses avenues réglementaires pourraient être considérées par Santé Canada, comme une limite sur la concentration d'alcool, une réduction de la taille du contenant, ou encore des restrictions relatives au mélange sucre-caféine-alcool, qui réduit la capacité du consommateur à reconnaître les effets enivrants du produit.

Chronologie du FCKD UP

2005: Mise en marché aux États-Unis de la boisson Four Loko.

2015: Arrivée de la boisson Four Loko au Québec, commercialisée par Breuvages Blue Spike, mais fabriquée par Embouteillage Solar.

Septembre 2017: Lancement de la boisson alcoolisée FCKD UP par le groupe Geloso.

5 et 6 octobre 2017: Des médecins sonnent l'alarme sur la dangerosité des boissons Four Loko et FCKD UP dans un dossier publié par La Presse.

20 novembre 2017: La Régie des alcools, des courses et des jeux (RACJ) demande à Embouteillage Solar le rappel des produits Four Loko après avoir découvert que ces boissons contiennent de l'alcool éthylique plutôt que de la bière.

6 décembre 2017: Le distributeur du Four Loko invite les détaillants à continuer de vendre la boisson alcoolisée en dépit d'un rappel de produits demandé par la RACJ.

25 février 2018: Éduc'alcool dénonce une nouvelle campagne publicitaire de FCKD UP, alors que des panneaux faisant la promotion de la boisson alcoolisée sont installés près d'écoles secondaires et de dépanneurs.

26 février 2018: Athena Gervais, une adolescente de 14 ans de Laval, est portée disparue.

1er mars 2018: Le corps d'Athena Gervais est retrouvé dans un ruisseau. Ses amis affirment qu'elle avait consommé dans un très court laps de temps deux canettes de boisson FCKD UP dérobées dans un dépanneur Couche-Tard le jour de sa disparition.

2 mars 2018: L'entreprise Couche-Tard annonce le retrait des boissons FCKD UP de l'ensemble de ses franchises.

2 mars 2018: Le groupe Geloso retire toutes ses publicités faisant la promotion de la boisson FCKD UP.

4 mars 2018: Le sénateur André Pratte réclame l'intervention de Santé Canada dans la gestion de la commercialisation des boissons énergisantes alcoolisées.

4 mars 2018: Le groupe Geloso annonce l'arrêt immédiat de la production de ses boissons FCKD UP.




À découvrir sur LaPresse.ca

la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer