Arianne Lavoie de Jonquière a de quoi être fière. Âgée de 11 ans, cette jeune fille vient de poser un geste de coeur à l'égard du Zoo sauvage de Saint-Félicien.

Publié le 13 août 2012
Isabelle Tremblay LE QUOTIDIEN

Profondément bouleversée par les dommages causés par l'embâcle survenu en mars dernier, Arianne a tenu à faire sa part. La Jonquiéroise connaît bien le Zoo. Elle prend part au Camp de vacances boréal depuis deux ans.

En avril dernier, elle a pris l'initiative de fonder une petite entreprise de vente de bracelets de l'amitié et de boucles d'oreille. Voilà que quelques mois plus tard, elle a remis la totalité de ses profits au site touristique, soit une somme de 300$. L'argent amassé a servi à acheter une chèvre pour la petite ferme des enfants en plus de payer la nourriture de cet animal pour la saison estivale.

Rappelons que la crue des eaux du printemps a causé des dégâts majeurs sur le site touristique. La crémerie, les jeux d'eau et la petite ferme ont été détruits par les glaces. Plusieurs animaux ont aussi péri et il a fallu les remplacer. «J'ai trouvé cet événement très triste. Je n'aime pas voir des animaux souffrir alors j'ai voulu m'impliquer pour leur apporter mon aide», raconte Arianne.

Rapidement, son geste humanitaire est devenu un projet pédagogique. Sa mère, Annie Potvin, raconte que sa fille a exploré plusieurs aspects pour mener à terme son projet.

//Plus de détails demain dans Le Quotidien.