Le meurtre d'une prostituée survenu il y a près d'un an dans un parc de l'est de Montréal ainsi que plusieurs agressions sexuelles perpétrées dans le même secteur pourraient bien être l'oeuvre du même individu.

Marcel Laroche

C'est du moins l'hypothèse qu'analyse en ce moment une équipe d'enquêteurs de la police de Montréal (SPVM). Au début de la semaine, ils ont retracé un sans-abri qui ne serait pas étranger à cette vague d'incidents violents. Les crimes se seraient échelonnés sur une période de cinq ans, entre 2002 et 2007.

Bernard Armelin errait près d'un centre d'accueil du centre-ville de Montréal, vers 17h, lundi, quand les policiers l'ont interpellé et l'ont incarcéré en vertu d'un mandat d'arrêt pour meurtre prémédité.

L'homme est considéré comme le principal suspect dans l'assassinat de Nicole Blanchette, une mère de famille de 49 ans, dont le cadavre partiellement dévêtu a été découvert le lundi 15 octobre 2007 dans le parc Dézéry, dans Hochelaga-Maisonneuve.

Nicole Blanchette était aux prises avec un problème de drogue et se prostituait pour payer sa consommation. Bernard Armelin aurait été en contact avec Nicole Blanchette dans les heures précédant sa mort.

Armelin, qui traîne un lourd passé criminel en matière de violence et d'agressions sexuelles, n'est pas au bout de ses démêlés judiciaires. En plus d'être inculpé du meurtre prémédité de Nicole Blanchette, il est soupçonné d'avoir attaqué plusieurs femmes au cours des cinq dernières années. Toute personne qui croit avoir été brutalisée ou agressée sexuellement par cet individu peut communiquer avec Info-Crime, au 514-393-1133.