Les Québécois éliront un nouveau gouvernement le 1er octobre prochain. D'ici là, La Presse a voulu sonder l'état d'esprit des électeurs. Nos journalistes et nos photographes ont été à leur rencontre dans 100 villes différentes dans toutes les régions du Québec. Découvrez ce que les électeurs ont à dire.

Mis à jour le 19 juill. 2018
Chantal Guy LA PRESSE

QU'EST-CE QUI VOUS PRÉOCCUPE EN CE MOMENT ?

Je suis toujours à la recherche du meilleur emploi et d'un meilleur salaire. Ce que je trouve difficile à trouver. Encore au printemps, mon employeur a annoncé des coupures.

QUELLE EST LA DERNIÈRE CHOSE QUI VOUS A MIS DE BONNE HUMEUR ?

Les nouvelles possibilités d'emploi qui s'ouvrent à moi. Il ne faut jamais désespérer et il faut toujours persévérer.

QUELLE EST LA DERNIÈRE CHOSE QUI VOUS A MIS EN COLÈRE ?

Moi-même. J'ai de la difficulté à dire non, je dis toujours oui quand on me demande des services et des fois, ça m'irrite un peu.

LA DERNIÈRE PERSONNALITÉ PUBLIQUE DONT LA MORT VOUS A ÉMU ?

Jean Lapierre. C'est sûr qu'on l'a toujours dans notre coeur. Il manque beaucoup, énormément, encore.

SI VOUS POUVIEZ VIVRE DANS UNE AUTRE VILLE DU QUÉBEC, LAQUELLE SERAIT-CE, ET POURQUOI ?

Anticosti. J'ai déjà travaillé là et les Anticostiens, c'est un peu comme les Gaspésiens. Ce sont des gens très accueillants, qui aiment beaucoup leur territoire aussi et qui ont un grand respect envers leur faune. Je les admire pour le travail qu'ils ont fait contre Petrolia.

SI VOUS POUVIEZ CHANGER UNE SEULE CHOSE DANS VOTRE CIRCONSCRIPTION, QU'EST-CE QUE CE SERAIT ?

La qualité de vie des gens. Je trouve qu'il y a beaucoup trop de pauvreté. De précarité d'emploi. D'abus d'employeurs.

SI VOUS POUVIEZ CHANGER UNE SEULE CHOSE AU QUÉBEC, QU'EST-CE QUE CE SERAIT ?

Vraiment, travailler sur la pauvreté. Une langue française plus forte et un « nous » plus fort.

QUEL EST LE DERNIER CONTENU QUE VOUS AVEZ PARTAGÉ SUR FACEBOOK ?

Une chanson de Roy Orbison pour l'anniversaire d'un grand ami qui est mort l'année passée.

OÙ VOUS VOYEZ-VOUS DANS CINQ ANS ?

Dans une belle maison en bois rond, dans ma région. Pas trop de voisins aux alentours. En Gaspésie, c'est sûr. Je suis née ici et il faudrait me sortir de force de ma Gaspésie.

QU'EST-CE QUE C'EST, POUR VOUS, ÊTRE QUÉBÉCOIS ?

C'est d'avoir un attachement profond à son milieu et à sa communauté. La langue française, c'est important aussi. Je trouve que c'est une grande richesse, la diversité, mais je pense que nos croyances, on doit garder ça privé. Mon grand-père n'aimait pas la religion catholique parce qu'il a connu ça, les curés qui allaient chez lui pour lui dire quoi faire.

FAITES UN VOEU ...

Plus de maladie pour personne. Plus de pauvreté non plus.

QUE FERIEZ-VOUS SI VOUS GAGNIEZ UNE SOMME IMPORTANTE ?

Je rendrais heureux tous les gens que j'aime et je voyagerais.

Dans votre vie, ces cinq objets sont-ils positifs ou négatifs ?

Téléphone

Positif.

Ordinateur

Positif.

Carte de crédit

Positif.

Télévision

Positif.

Bouteille de vin ou de bière

Positif.

VOUS DEVENEZ PREMIER MINISTRE DEMAIN. QUELLE EST LA PREMIÈRE PHRASE DE VOTRE PREMIER DISCOURS ?

Québec, leader mondial en protection de l'environnement !

Si un chef de parti croisait votre chemin pendant la campagne électorale, de quelle préoccupation aimeriez-vous lui parler? Préserver votre emploi, acquérir une propriété, refaire une route dangereuse? Dites-nous ce qui vous préoccupe, et pourquoi, en 250 mots, en écrivant à centvilles@lapresse.ca en prenant soin de préciser votre nom, votre âge, ce que vous faites et la municipalité dans laquelle vous vivez. Nous publierons un certain nombre de messages pendant la campagne électorale, en septembre.