Source ID:95d220d8-f989-4359-97c9-3d20f9d3d690; App Source:alfamedia

Pascal Ouellet

Pascal Ouellet... (PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE)

Agrandir

Pascal Ouellet

PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE

Les Québécois éliront un nouveau gouvernement le 1er octobre prochain. D'ici là, La Presse a voulu sonder l'état d'esprit des électeurs. Nos journalistes et nos photographes ont été à leur rencontre dans 100 villes différentes dans toutes les régions du Québec. Découvrez ce que les électeurs ont à dire.

Pascal Ouellet, Témiscouata-sur-le-Lac, 43 ans, copropriétaire d'une entreprise de transport scolaire avec sa conjointe, père de deux enfants.

QU'EST-CE QUI VOUS PRÉOCCUPE EN CE MOMENT ?

La décroissance de la population de la région qui continue. Même si c'est une très belle région, avec une belle qualité de vie. Il manque d'emplois pour attirer des familles. Comme on travaille dans le domaine du transport des élèves, ce n'est pas une bonne nouvelle pour nous qu'il y ait moins d'enfants.

QUELLE EST LA DERNIÈRE CHOSE QUI VOUS A MIS DE BONNE HUMEUR ?

Quand le premier ministre Philippe Couillard est venu nous visiter dernièrement, avec notre député Jean D'Amour. Je lui ai fait faire un tour de notre autobus électrique, l'un des premiers au Québec. Il a pris plus de temps que prévu pour poser des questions, il avait l'air vraiment intéressé par notre industrie.

QUELLE EST LA DERNIÈRE CHOSE QUI VOUS A MIS EN COLÈRE ?

Quand nos employés ont entrepris des démarches pour se syndiquer, il y a quelques années, j'ai été visé par des attaques personnelles de la part des responsables de la centrale syndicale. Alors que je travaillais très fort pour faire croître l'entreprise et m'en sortir le mieux possible. Ça semble faire partie de leurs tactiques pour déstabiliser l'employeur, mais j'ai trouvé ça très bas.

SI VOUS POUVIEZ ET VOULIEZ VIVRE DANS UNE AUTRE VILLE DU QUÉBEC, LAQUELLE SERAIT-CE, ET POURQUOI

Sûrement pas Montréal ! Je ne serais pas capable de passer deux heures sur la route pour aller travailler. C'est ici qu'on est bien, il y a de la place et de l'air pur.

SI VOUS POUVIEZ CHANGER UNE SEULE CHOSE DANS VOTRE CIRCONSCRIPTION, QU'EST-CE QUE CE SERAIT ?

Terminer l'autoroute 85 entre Saint-Antonin et Saint-Louis-du-Ha ! Ha ! [NDLR : la route qui relie le Québec au Nouveau-Brunswick, dont les voies ne sont pas séparées sur une distance de 40 km]. C'est là que j'ai eu mon accident en janvier 2017 et que j'ai failli mourir.

SI VOUS POUVIEZ CHANGER UNE SEULE CHOSE AU QUÉBEC, QU'EST-CE QUE CE SERAIT ?

Que la marijuana ne soit pas légalisée. Je pense que ça causera des dommages importants pour les générations futures d'y donner accès aussi facilement et de leur dire que c'est O.K. d'en consommer. J'ai deux filles de 12 et 15 ans, alors ça m'inquiète.

QUEL EST LE DERNIER CONTENU QUE VOUS AVEZ PARTAGÉ SUR FACEBOOK ?

C'était un an après mon accident. J'ai publié un message de remerciement aux premiers répondants, pompiers, ambulanciers et policiers, qui sont venus me chercher. L'ambulancier qui m'a sorti de la carcasse de mon auto, je le connaissais. Je peux vous dire que ça soude des liens à vie, on est comme des frères.

OÙ VOUS VOYEZ-VOUS DANS CINQ ANS ?

J'ai encore l'ambition de faire grossir mon entreprise, sans sacrifier ma vie personnelle, comme je l'ai trop fait dans les dernières années. Mais ce n'est pas évident. J'aimerais pouvoir prendre un mois de vacances par année. J'ai pris une semaine dernièrement et ça faisait deux ans que je n'avais pas pris de vacances.

QU'EST-CE QUE C'EST, POUR VOUS, ÊTRE QUÉBÉCOIS ?

Tenir à nos valeurs, prendre notre place, réaliser qu'on est capable de faire des choses aussi grandes qu'ailleurs

VOUS DEVENEZ PREMIER MINISTRE DEMAIN. QUELLE EST LA PREMIÈRE PHRASE DE VOTRE PREMIER DISCOURS ?

L'éducation doit être notre priorité. Les jeunes sont notre relève, notre avenir.

Si un chef de parti croisait votre chemin pendant la campagne électorale, de quelle préoccupation aimeriez-vous lui parler? Préserver votre emploi, acquérir une propriété, refaire une route dangereuse? Dites-nous ce qui vous préoccupe, et pourquoi, en 250 mots, en écrivant à centvilles@lapresse.ca en prenant soin de préciser votre nom, votre âge, ce que vous faites et la municipalité dans laquelle vous vivez. Nous publierons un certain nombre de messages pendant la campagne électorale, en septembre.




À découvrir sur LaPresse.ca

  • Simon Côté

    100 villes 100 voix

    Simon Côté

    Les Québécois éliront un nouveau gouvernement le 1er octobre prochain. D'ici là, La Presse a voulu sonder l'état d'esprit des... »

  • Rachel White

    100 villes 100 voix

    Rachel White

    Les Québécois éliront un nouveau gouvernement le 1er octobre prochain. D'ici là, La Presse a voulu sonder l'état d'esprit des... »

  • Ludivine Fournier

    100 villes 100 voix

    Ludivine Fournier

    Les Québécois éliront un nouveau gouvernement le 1er octobre prochain. D'ici là, La Presse a voulu sonder l'état d'esprit des... »

  • Élyane Côté

    100 villes 100 voix

    Élyane Côté

    Les Québécois éliront un nouveau gouvernement le 1er octobre prochain. D'ici là, La Presse a voulu sonder l'état d'esprit des... »

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:4372315:box; tpl:html.tpl:file
La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer