Recherche Voyage

Paris veut faire revenir ses touristes

La tour Eiffel est un incontournable de la... (PHOTO DAVID BOILY, LA PRESSE)

Agrandir

La tour Eiffel est un incontournable de la capitale française.

PHOTO DAVID BOILY, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Katia Dolmadjian
Agence France-Presse
Paris

«Redonner confiance aux touristes et les rassurer»: c'est l'objectif de la campagne lancée lundi par les autorités françaises pour promouvoir la destination Paris, six mois après les attentats qui continuent de grever la fréquentation.

«Nous avons assisté à une chute du nombre de touristes, avec 15% en moins pour la fin de l'année 2015. En ce début d'année, même si l'érosion s'estompe peu à peu, Paris et les destinations proches souffrent encore d'un recul de fréquentation», a résumé le ministre des Affaires étrangères et du Développement international, Jean-Marc Ayrault.

Il a annoncé d'un triple objectif pour cette campagne de promotion: «il faut redonner confiance aux touristes étrangers, les rassurer quant aux conditions d'accueil et de sécurité; il faut renforcer l'attractivité de Paris; et il faut mettre en valeur notre art de vivre et mettre en avant une image positive».

Le ministre chargé du Tourisme a dévoilé les détails de la campagne de promotion aux côtés d'Anne Hidalgo, maire de Paris, et Jérôme Chartier, vice-président de la région Ile-de-France, lors d'une conférence de presse symboliquement organisée à la tour Eiffel.

«Après les attentats de Bruxelles (le 22 mars), le travail est apparu comme plus long et plus sensible. Il faut accélérer le retour des touristes et faire savoir au monde entier que Paris a élevé son exigence en matière de sécurité», a insisté Mme Hidalgo.

La France est la première destination touristique mondiale, et Paris a reçu près de 16 millions de visiteurs internationaux en 2015. Rien que pour la capitale, le tourisme représente plus de 13% du PIB et contribue à près de 18,5% de l'emploi parisien.

Mais depuis les attentats du 13 novembre 2015, la fréquentation touristique a fortement reculé: ainsi, au premier trimestre, le taux d'occupation des hôtels parisiens a atteint 57,3%, en baisse de 7,7 points par rapport à 2015.

Pour ces trois premiers mois de l'année, les réservations hôtelières des Japonais sont par exemple en recul de 56% (sur un an) pour Paris et sa région, et celles des Russes accusent une baisse de 35%, selon le Comité régional du tourisme de Paris-IDF.

Réservations aériennes «préoccupantes»

Quant aux Chinois - dont la fréquentation avait explosé en 2015 avec une hausse de 49%, soit un total de 1,2 million d'arrivées - leur présence est en recul de 13,9%.

Les réservations aériennes sont également «préoccupantes» avec un retard de 11,4% sur les arrivées internationales prévues à Paris pour les trois prochains mois.

«La filière tourisme, qui représente 500 000 emplois directs ou indirects pour la région, souffre depuis plus de six mois et nous ne pouvons pas nous contenter d'attendre que la crise passe», a souligné M. Chartier.

La campagne de promotion se fera notamment sous forme d'affichage publicitaire - par exemple la photo d'un alléchant gâteau aux framboises ou d'un parc verdoyant - estampillé du slogan «Made in Paris». Ces visuels seront diffusés sur internet ou en version papier, par exemple dans les aéroports ou les ambassades de France.

Le budget prévoit également l'accueil dans les prochains mois en France de «prescripteurs, journalistes, voyagistes et personnes influentes qui pourront valoriser ce que le pays peut proposer, dans la presse internationale par exemple», a indique M. Ayrault.

Cette campagne est financée à hauteur de 1 million d'euros par l'État (une enveloppe qui avait déjà été annoncée le 1er mars par M. Ayrault) et de 800 000 euros par la Mairie de Paris et l'office du tourisme de Paris. Y contribuent aussi des partenaires privés et institutionnels, des professionnels du tourisme et l'organe de promotion Atout France.

La France a accueilli 84,5 millions de visiteurs étrangers en 2015, et le gouvernement ambitionne d'attirer 100 millions de touristes par an dès 2020.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

publicité

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer