Festival western de Saint-Tite: c'est reparti!

Après le Stampede de Calgary, le rodéo de... (PHOTO DAVID BOILY, archives LA PRESSE)

Agrandir

Après le Stampede de Calgary, le rodéo de Saint-Tite est l'un des plus importants événements du genre au pays.

PHOTO DAVID BOILY, archives LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

C'est le temps de remettre vos chapeaux Stetson, vos jeans Wrangler et vos bottes Boulet! Depuis quelques jours, près de 10 000 roulottes et véhicules motorisés ont mis le cap sur Saint-Tite, où plus de 600 000 visiteurs sont attendus au 49e festival western de la région. Voici cinq activités incontournables à faire au pays du cow-boy.

Le rodéo

C'est le fer de lance du festival. Après le Stampede de Calgary, le rodéo de Saint-Tite est l'un des plus importants événements du genre au pays. Dix rodéos auront en fait lieu au cours des prochains jours, une compétition comprenant une série d'épreuves (dressage, vitesse, habiletés, etc.) opposant plus de 500 cow-boys canadiens, américains, mais aussi mexicains, brésiliens et italiens, entre autres. Les rodéos ont lieu dans l'arène extérieure de 7500 places baptisée «Les Grandes Estrades». On pourra également voir des cow-girls dans les fameuses courses à barils - une épreuve de vitesse où les cavalières doivent contourner des barils. Les deux finales auront lieu les dimanches. Des bourses de plus 400 000 $ seront offertes aux gagnants cette année.

Saloon du Cirque Éloize

Il y a bien sûr le spectacle Saloon du Cirque Éloize, qui est présenté jusqu'au 18 septembre, mais il y a plus. Éloize a conclu un partenariat de trois ans avec la direction du festival pour donner une nouvelle couleur à l'événement. Un «village cirque» a ainsi été inauguré hier. Une nouvelle aire où l'on retrouve un restaurant, un bar, une scène extérieure et un espace où Éloize offre gratuitement des ateliers de cirque. Éloize, qui partira en tournée après la série de Saint-Tite, représentera Saloon l'an prochain à l'occasion du 50e anniversaire du festival. En 2018, Éloize pourrait créer un nouveau spectacle ou reprendre Saloon, selon l'appréciation du public, nous a confié le directeur du festival Pascal Lafrenière. Le spectacle est mis en musique par Éloi Painchaud.

Microbrasserie À La Fût

C'est un arrêt obligatoire. La microbrasserie À La Fût, logée dans le premier magasin général de Saint-Tite, a sorti son «menu western» pour l'ouverture du festival. Outre ses bières habituelles - dont la Rousse rustre et la Bête noire -, les neuf membres propriétaires de cette coopérative de travail fondée il y a neuf ans offrent pour la première fois aux festivaliers leurs bières vieillies en fût de chêne, dont la célèbre Co-Hop V Rouge de Mékinac. Au menu du resto, on retrouve trois classiques de la maison: la truite'n'chips, le chili du général Zapata - fait avec du lapin de Saint-Tite - et la poutine à la bière brune. Deux groupes de musique folk-bluegrass joueront sous le petit chapiteau dressé à l'extérieur du resto-pub:  le collectif Stompin'Trees et Wabo BBQ. On nous souffle à l'oreille que la Brasserie 500 Steakhouse est aussi une excellente adresse.

De la musique au Country Club!

Country Club, c'est la chic appellation de l'aréna de Saint-Tite, qui accueille plusieurs spectacles de musique très courus. Renée Martel et Patrick Norman ont chauffé l'aréna hier soir pour donner le coup d'envoi du festival. À ne pas manquer: le show du Canadien Tim Hicks (jeudi soir) et l'hommage à Johnny Cash de Shawn Barker (vendredi soir). Des soirées de danse country auront également lieu à l'aréna.

Animation de rue

Le Festival western de Saint-Tite est d'abord et avant tout célébré dans les rues de la ville. Plusieurs chanteurs et groupes de musique de la région se produiront d'ailleurs sur des petites scènes extérieures. Plusieurs boutiques équestres vendront également des jeans et chemises Wrangler, des chapeaux Stetson, ainsi que les célèbres bottes Boulet fabriquées à Saint-Tite. «Ici, les gens ne se déguisent pas en cow-boys, nous dit Pascal Lafrenière, ils deviennent des cow-boys.» C'est dit. Autre manifestation familiale à ne pas manquer: le Grand Défilé de dimanche (à partir de 13 h). Un défilé d'une trentaine de chars allégoriques tirés par environ 300 chevaux. Un événement qui pourrait réunir jusqu'à 100 000 personnes, selon les organisateurs.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

publicité

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer