La Gaspésie en automne

Que ce soit l'été ou l'automne, les paysages... (Photo Digital/Thinkstock)

Agrandir

Que ce soit l'été ou l'automne, les paysages sont toujours à couper le souffle en Gaspésie.

Photo Digital/Thinkstock

Sylvie Ruel

Collaboration spéciale

La Presse

Faire le tour de la Gaspésie est une tradition bien ancrée dans les habitudes de vacances des Québécois. L'été. Pourtant, avec ses paysages magnifiques, sa faune et sa flore, la Gaspésie est une région à visiter pour admirer les couleurs de l'automne, observer les mammifères marins et découvrir des villages une fois les hordes de touristes parties. Suggestions d'activités.

Faire le tour de la Gaspésie est une... (Photo Digital/Thinkstock) - image 1.0

Agrandir

Photo Digital/Thinkstock

L'automne est le moment de se rendre à... (Photo Digital/Thinkstock) - image 1.1

Agrandir

L'automne est le moment de se rendre à l'île Bonaventure afin d'aller voir les fous de Bassan, avant qu'ils ne partent vers le Sud.

Photo Digital/Thinkstock

La capitale des murs peints

C'est à Mont-Joli, où prend fin l'autoroute 20, que commence la route touristique de la Gaspésie. Cette petite municipalité de 6600 habitants possède un circuit de 21 fresques murales qui relate l'histoire de la ville, développée en 1880 avec l'arrivée du train. Sur des bâtiments patrimoniaux du centre-ville, on trouve des anecdotes sur l'histoire de Mont-Joli. Des bornes explicatives jalonnent le circuit. Il est possible aussi de le parcourir en compagnie d'un guide.

Voir Elpi au parc national de Miguasha

Situé au fond de la baie des Chaleurs, le parc national de Miguasha (inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO) est réputé pour sa falaise fossilifère qui raconte un pan de la vie sur notre planète. En 2010, on y a trouvé le premier spécimen complet d'Elpistostege watsoni sur la planète (380 millions d'années), que l'on nomme Elpi. C'est la pièce majeure du musée, qui compte 13 000 spécimens de fossiles d'une qualité exceptionnelle trouvés à Miguasha et 9000 qui viennent d'ailleurs. Une visite à Miguasha permet de comprendre le passage de la vie aquatique à la vie terrestre chez les vertébrés.

www.sepaq.com/pq/mig

Faune gaspésienne

Au Bioparc de la Gaspésie, à Bonaventure, on peut observer le long d'un sentier de 1,5 km, une quarantaine d'espèces animales indigènes de la Gaspésie, dont le couguar, le lynx, l'ours, le caribou, la loutre... On peut assister à la collation des animaux et même dormir sous la tente, près de l'enclos des loups. Le Bioparc est aussi doté d'un insectarium.

123, rue des Vieux-Ponts, Bonaventure www.bioparc.ca

Aller voir les fous

L'île Bonaventure est l'un des plus importants refuges d'oiseaux migrateurs en Amérique du Nord. On y observe 11 espèces différentes, dont les fous de Bassan. C'est le temps d'aller voir ces oiseaux fascinants avant qu'ils ne partent vers le Sud. Du quai de Percé, un bateau nous y mène en passant devant le rocher Percé. Une fois dans l'île, nous accédons, par un sentier en forêt, à la deuxième colonie de fous de Bassan en importance dans le monde. Le spectacle est saisissant! S'il vous reste du temps, vous pouvez vous balader dans les sentiers pédestres de l'île et aller déguster une excellente soupe de poisson au restaurant Des Margaulx, aménagé dans l'ancien entrepôt de la compagnie LeBoutillier.

www.sepaq.com/pq/bon

Faire de la randonnée à Forillon

L'automne est la meilleure saison pour faire de la randonnée pédestre dans ce parc sillonné de 77 km de sentiers accessibles aux marcheurs de tous les niveaux. Le sentier de la Tour du mont Alban mène au sommet le plus élevé du parc. Du belvédère, le randonneur profite d'un panorama à 360 degrés. Du côté sud, le sentier Les graves est un incontournable: du sentier qui longe la côte, vous aurez une vue imprenable sur la mer, entendrez le souffle des baleines et pourrez les observer tout près de la côte. Le sentier mène au cap Gaspé, «au bout du monde», où se termine la chaîne des Appalaches. Dans le secteur nord, le cap Bon Ami vaut un détour pour ses paysages exceptionnels.

www.parcscanada.gc.ca/forillon

Observer la faune marine à Forillon

Une croisière aux baleines part tous les jours du quai de Grande Grave, dans le secteur sud du parc Forillon. Elle permet l'observation de plusieurs espèces de baleines et de dauphins à flancs blancs. D'ailleurs, l'automne est la meilleure saison pour observer ici les mammifères marins. À Grande Grave, il est possible aussi de faire de la plongée sous-marine jusqu'en novembre. Grande Grave est le secteur patrimonial du parc. On peut y visiter le vieux magasin général Hyman et voir la maison typique d'un pêcheur.

www.parcscanada.gc.ca/forillon

Tour dans le parc national de la Gaspésie

Haut lieu de la randonnée pédestre au Québec, le parc national de la Gaspésie est sillonné de plusieurs kilomètres de sentiers de randonnée qui s'adressent autant aux randonneurs débutants qu'aux experts. Il faut d'abord passer au Centre de découvertes et de services pour savoir quels sont les sentiers ouverts. Plusieurs d'entre eux sont accessibles jusqu'au 30 novembre et quelques-uns à longueur d'année. Le parc offre plusieurs types d'hébergement: du chalet au refuge rustique en passant par l'auberge et le camping aménagé... C'est d'ailleurs dans ce parc que sera lancé le week-end prochain la première Traversée de la Gaspésie... à bottine. Il reste encore de la place pour le circuit de 130 km de marche en six jours.

www.sepaq.com/pq/gas




À découvrir sur LaPresse.ca

la boite:1600176:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer