Recherche Voyage

Avant la Gaspésie: Matane

Près de 900 km séparent Montréal de Gaspé. Les vacanciers qui partent de la... (PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE)

Agrandir

PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE

Près de 900 km séparent Montréal de Gaspé. Les vacanciers qui partent de la métropole pour se rendre dans la péninsule gaspésienne ont donc plus de 10 heures de route à faire. Pour prendre des pauses bien méritées, se délier les jambes, casser la croûte ou agrémenter ce road trip, rien de mieux que de partir à la découverte de Trois-Pistoles et de Matane, deux villes qui n'obligent à faire aucun détour, puisqu'elles se trouvent sur la route menant vers Gaspé, mais que négligent trop souvent les voyageurs.

>>> À lire: Avant la Gaspésie, Trois-Pistoles

Pays de poissons et de fruits de mer

Si on décrit Sainte-Flavie comme la porte d'entrée de la Gaspésie, c'est en arrivant à Matane que l'on s'y sent vraiment. Le fleuve devenu mer. L'air salin. Et, surtout, le poisson et les célèbres crevettes. Pour commencer la visite, un endroit s'impose: la poissonnerie Boréalis.

Poissonerie Boréalis... (PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE) - image 2.0

Agrandir

Poissonerie Boréalis

PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE

Du bateau au comptoir

«Hier, le crabe était encore vivant. Il a été pêché à 7h ce matin, et à midi, il était dans le comptoir.» Ces paroles de Marc Truchon, vice-président de la poissonnerie Boréalis, illustrent parfaitement la fraîcheur de ses produits. L'entreprise qui existe depuis 14 ans a de quoi rendre complètement fous les amateurs de produits de la mer. Alors que des dizaines de homards se meuvent dans un grand vivier, des pattes de crabes, d'immenses filets de saumon, flétan, morue, des crevettes et des bourgots abondent au comptoir. Il y a aussi quelques produits fumés sur place. Pour les plus pressés, on vend des mets préparés: sushis, rouleaux, pâtés aux fruits de mer, pizzas... Comble du plaisir, les clients peuvent prendre place aux quelques tables, au comptoir ou sur la terrasse extérieure, donnant sur la mer. Le fish n' chips est la spécialité de la maison. Sinon, on arrête son choix sur un filet de poisson frais au comptoir où on l'apprêtera sur-le-champ. Une ambiance qui donne l'impression de manger chez le poissonnier. On a même pensé aux voyageurs qui viennent de loin et qui souhaiteraient retourner à la maison avec leur cargaison de poissons. Les employés sur place peuvent préparer de petites glacières qui conservent les produits au frais jusqu'à 48 heures. Boréalis fait même des emballages pour certains de ses clients ayant une dépendance à la crevette nordique et l'expédie par autocar. Il est donc possible d'avoir sur sa table le soir un produit pêché le matin.

985, avenue du Phare Ouest

www.borealismatane.com

Promenade en bord de mer

À Matane, deux éléments sont omniprésents dans le paysage: la mer et les éoliennes. Tout près de la poissonnerie, en empruntant la route qui mène au traversier entre Matane et Godbout sur la Côte-Nord, il y a moyen d'accéder au Saint-Laurent. Tout juste à côté du quai, il y a un petit stationnement en terre battue. De là, un chemin de quelques mètres nous mène à pied jusqu'à la grève. On peut ainsi se promener tranquillement en respirant l'air salin, en admirant la mer et les bateaux de pêcheurs au loin. Il est aussi possible d'accéder au bord de l'eau en passant par l'arrière de l'hôtel Belle Plage, situé sur la rue Matane-sur-Mer.

Circuit patrimonial avec tablette

Quoi de mieux que de visiter une ville à son rythme tout en ayant l'impression d'en apprendre davantage sur son architecture et son histoire? C'est ce que permet une toute nouvelle application mobile pour téléphones intelligents et tablettes Android et Apple. À travers un circuit patrimonial de 3,9 kilomètres, les visiteurs n'ont qu'à suivre la carte qui les mènera à travers le centre-ville: à partir du phare du Musée maritime à l'église Saint-Jérôme en passant par l'auberge de la Seigneurie, une jolie maison ancestrale érigée sur le terrain anciennement occupé par le manoir du dernier seigneur de Matane, Dugald Fraser, qui avait lui-même été construit en 1860. Tout au long du parcours, les gens, tablette en main, auront accès à une foule d'informations historiques ainsi qu'à une galerie photo. Il est possible de louer des iPad mini au Bureau d'accueil touristique.

968, avenue du Phare Ouest

apps.tourismematane.com

Un pot à la Fabrique

Pour vivre pleinement l'ambiance matanaise, il faut se rendre au pub La Fabrique. Tous les éléments sont réunis pour passer un bon moment: une quinzaine de bières maison inscrites à l'ardoise, ainsi qu'un menu où l'on peut notamment savourer quelques produits de la mer comme les moules et les bourgots.

360, avenue Saint-Jérôme

www.publafabrique.com

Toujours dimanche... (PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE) - image 3.0

Agrandir

Toujours dimanche

PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE

Un café avant de reprendre la route

Toujours dimanche. Un nom qui sied très bien à cette petite boulangerie-café du centre-ville. Lorsque l'on passe la porte de l'endroit, même en semaine, l'odeur des viennoiseries et du pain ainsi que l'ambiance détendue donne l'impression que nous avons tout le temps devant nous pour nous asseoir et siroter un bon café... comme si nous étions dimanche. On y vend des muffins et des scones frais du jour ainsi qu'une variété de pains préparés sur place.

443, avenue Saint-Jérôme

boulangerietoujoursdimanche.com




À découvrir sur LaPresse.ca

  • Avant la Gaspésie: Trois-Pistoles

    Bas-Saint-Laurent

    Avant la Gaspésie: Trois-Pistoles

    Près de 900 km séparent Montréal de Gaspé. Les vacanciers qui partent de la métropole pour se rendre dans la péninsule gaspésienne ont donc plus de... »

la boite:1600176:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer